Site officiel de l'Association Départementale des Associations de Parents et amis de personnes handicapées mentales du Finistère
Show MenuHide Menu

Informations

 


Résultat de recherche d'images pour "attention"

MDPH : un site parasite vend des prestations gratuites

20 février 2020 • Par Handicap.fr / E. Dal’Secco

 

3 euros l’appel et un pack documents à 19. Un site web parasite propose des prestations MDPH payantes alors qu’elles sont gratuites. Malgré les signalements auprès de la répression des fraudes, il échappe à la loi française. Méfiance !

Si vous appelez votre MDPH (maison départementale des personnes handicapées), il vous en coûtera 3 euros ! Et pour le « pack des aides sociales handicap », ce sera 19,90. Non, ce n’est pas une nouvelle disposition prise par le gouvernement mais les tarifs pratiqués par un site purement commercial : mdph-info.com. Attention danger ! Face au parcours d’obstacles que doivent franchir les familles concernées par un handicap et les montagnes de documents à produire, la tentation est alléchante d’aller chercher de l’aide auprès de ceux qui se disent experts et vous promettent de faire « à votre place », avec « un accompagnement 7 jours/7 dans la rédaction de vos documents et de vos demandes ». Mais ce site web est en réalité un parasite. Le hic, c’est qu’il apparaît en haut de la liste lorsqu’on tape « numéro de téléphone MDPH » dans un célèbre moteur de recherche.

 

Des critères suspects

Plusieurs critères doivent inciter à la méfiance : un numéro surtaxé, des fautes d’orthographe ou encore des informations obsolètes. En 2020, ce site litigieux fait encore mention de la Cotorep (Commission technique d’orientation et de reclassement professionnel) alors qu’elle a disparu depuis 2006 au profit de la CDAPH (Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées). Annie Coletta, présidente de l’association des directeurs des MDPH de France, assure « avoir déjà été alertée ». Elle rappelle que, comme l’ensemble des documents officiels Cerfa, les démarches auprès des MDPH sont totalement gratuites et les numéros de téléphone des agences non surtaxés. Les conditions générales du site fantôme prennent tout de même la peine d’avertir l’utilisateur mais encore faut-il les trouver : « Notez qu’il existe un numéro non surtaxé pour toutes les MDPH de France. Notre service est indépendant des MDPH. Nous permettons une mise en relation rapide en fonction de votre situation géographique ». Il renvoie en effet vers la liste des MDPH dans chaque département, avec des adresses valides mais un seul et même numéro, à 3 euros l’appel !

 

Des signalements en vain

Pour éviter de tomber dans ce piège, Annie Colleta encourage les usagers à aller sur le site de leur MDPH pour télécharger les documents ou sur celui de la CNSA qui propose un annuaire en ligne (en lien ci-dessous), ou encore dans les agences CAF et « dans chaque CASVP (Centre d’action sociale de la ville de Paris) », complète François Rohon, responsable du pôle Accueils et communication au sein de la MDPH de Paris. Il ajoute : « Nous sommes bien au courant de l’existence de ce genre de site et avons d’ailleurs mis en place une communication à notre accueil et sur notre site. Il existe depuis des années, évolue, change de nom de domaine mais sa charte graphique reste identique ». « C’est une menace pour des personnes souvent fragilisées et peu expertes du web, a fortiori si elles ont des troubles cognitifs ou de la compréhension », poursuit Annie Colleta qui encourage les « victimes » potentielles à « saisir la répression des fraudes ».

 

Une adresse fantôme

C’est ce qu’a fait Lætitia Achikian-Durand, présidente de l’association « 1 pour tous, tous pour l’autisme », alertée par plusieurs membres. Le 4 février 2020, elle a déposé un signalement sur le site internet-signalement.gouv.fr et sur signalconso.beta.gouv.fr, la nouvelle plateforme de signalements à destination des consommateurs. De son côté, la MDPH de Paris dit avoir tenté d’alerter les autorités compétentes, et ce dès 2014, mais, selon elle, « le serveur étant basé à l’étranger, cela n’a rien donné ». En effet, aucune trace de la société éditrice dans Infogreffe, son capital mentionne 300 000 dhs, la monnaie des Emirats arabes unis et l’adresse du siège social donnée à Paris (10 rue de la Buanderie) n’existe tout simplement pas ! Cette société fictive a mis en place une tromperie similaire avec les numéros du Crous (Centre régional des œuvres universitaires et scolaires).

 

Tous types d’arnaques

Ce type d’« abus de confiance » n’épargne malheureusement aucune démarche administrative : actes d’Etat civil, de mariage ou de décès, extraits de casiers judiciaires, pourtant tous gratuits. Les noms de domaine se veulent rassurants, ressemblent à s’y méprendre à des sites officiels mais ne sont que des « contrefaçons ». Par exemple, au lieu d’un « .gouv.fr », signature officielle des services publics français, est employé un « -gouv.fr » (un tiret au lieu du point). Le bleu-blanc-rouge domine, histoire de faire vibrer la « fibre » patriotique. Le Canard enchaîné s’est récemment penché sur cette filière dans son enquête « Ces illi-cites qui vendent des services gratuits » ; le ministère de la Justice avoue « ne pas pouvoir faire grand-chose » car, basés à l’étranger, ces sociétés échappent à la loi française. En attendant, le business continue de fructifier. Sur le site MDPH parasite, un pop-up affiche en temps réel les « clients » qui font appel à ce service et le compteur des commandes continue de grimper. Le site annonce 1 248 packs achetés, soit près de 25 000 euros vite gagnés !

 


Rendre plus lisibles et accessibles les règles qui concernent les personnes protégées

Protection juridique

Saisie en ligne

Pas toujours évident de se repérer dans les règles qui concernent les personnes avec une mesure de protection juridique (sauvegarde de justice, curatelle, tutelle). L’Unapei publie plusieurs supports permettant de faciliter la lecture et l’accessibilité à ces informations sous forme de tableau récapitulatif.

A jour de la loi du 23 mars 2019, ces supports donnent la possibilité aux bénévoles, professionnels, familles et à toute personne intéressée d’avoir en un coup d’oeil, la réponse juridique et le texte de référence à une question touchant la personne protégée et l’exercice de ses droits personnels.

Vous pouvez télécharger ci-dessous 3 posters thématiques : « Les droits », « La santé » et « Le patrimoine » de la personne protégée, et un Cahier compilant l’ensemble de ces informations dans un format classique.

Vous avez également la possibilité d’imprimer ces affiches en format A3 et/ou le Cahier au format A4.

 


Bonjour,

Le Centre Ressources Autisme Bretagne réalise des enquêtes de satisfaction auprès des personnes ayant fait appel à ses services en dehors des démarches d’évaluations diagnostiques.

Ces enquêtes sont anonymes et confidentielles, elles nous permettront d’améliorer les prestations du CRA et la qualité de nos services.

Nous vous proposons de prendre quelques minutes pour répondre à ces questionnaires en ligne  sur les liens ci-dessous avant le 7 mars :

Vous avez été reçu par un professionnel du CRA  : Enquête de satisfaction Conseil et information
(Cette enquête ne concerne pas les Unités d’Evaluation et de Diagnostic.)

Vous avez participé à une sensibilisation ou formation organisée par le CRA : Enquête de satisfaction Sensibilisation et Formation
(Attention : cette enquête ne concerne pas la formation Proches aidants. Un formulaire spécifique est remis aux participants à cette formation.)

Vous avez utilisé les services du centre de documentation du CRA : Enquête de satisfaction Centre de Documentation

Vous pouvez également diffuser ce mail dans votre réseau,

Nous vous remercions pour votre participation,

Cordialement,

L’équipe du CRA Bretagne

Cordialement,

L’Unité d’Appui Et de Coordination

 

Centre Ressources Autisme Bretagne

Unité d’Appui et de Coordination

NOUVELLES COORDONNEES DE L’UAC

3 rue Edouard Belin

Bâtiment 2-3 – 1er étage

29200 BREST

 02 98 85 58 90

E-Mail : contact@cra.bzh


Aux Présidents et DG du mouvement Unapei

Mesdames, Messieurs les Présidentes et Présidents,
Mesdames, Messieurs les Directrices Générales et Directeurs Généraux,
Mesdames, Messieurs les administratrices et administrateurs,

Comme nous vous en avons déjà informé, l’Unapei participe depuis six mois aux côtés des associations APAJH, APF France Handicap et de l’Unafam à la concertation sur le Revenu Universel d’activité aux travaux du sous-groupe Handicap plus particulièrement.

Prenant en compte l’avancée des travaux et suite à une récente rencontre à l’Elysée, nous constatons que des orientations politiques sont déjà arrêtées concernant l’intégration de l’AAH dans le RUA et nous ne pouvons-nous y résoudre.

En cohérence avec les positions que nous portons collectivement depuis plusieurs mois, nous avons pris la décision de ne plus participer aux travaux du sous-groupe Handicap et je vous informe de donc que l’Unapei quitte la concertation sur le RUA avec les associations APAJH, APF France Handicap et Unafam.

Nous en avons averti hier soir les ministres Agnès Buzyn, Christelle Dubos et Sophie Cluzel (voir courrier ci-joint) et nous avons annoncé cette décision publiquement ce jour dans une tribune publiée sur Liberation.fr que je vous invite à lire (en cliquant sur le lien).

Nous  relayons dès à présent cette tribune sur les réseaux sociaux et nous vous invitons à vous joindre à nous pour faire entendre le plus fort possible le message selon lequel l’intégration de l’AAH dans le RUA va à l’encontre des droits des personnes en situation de handicap (vous pouvez reprendre le tweet de l’Unapei).

En cohérence avec la position votée au Collectif Handicaps, nous avons par ailleurs partagé notre volonté d’engager une réflexion alternative pour améliorer le dispositif actuel de l’AAH et le faire évoluer afin de permettre aux personnes en situation de handicap qui ne peuvent pas ou plus travailler de pouvoir bénéficier de ressources au-dessus du seuil de pauvreté. (Cliquer sur le lien pour consulter la contribution du Collectif Handicaps).

En comptant sur vos relais notamment sur Twitter, Facebook et LinkedIn qui permettront de peser plus fort sur les arbitrages à venir.

Restant à votre disposition pour toute question et échange à ce sujet.

Bien cordialement,

Luc Gateau
Président de l’Unapei

 

——————–oo0oo———————-

 

Aux Présidents et DG du mouvement Unapei

 

Mesdames, Messieurs les Présidentes et Présidents,

Mesdames, Messieurs les Directrices Générales et Directeurs Généraux,

Mesdames, Messieurs les administratrices et administrateurs,

 

Je suis heureux de vous faire part de la transformation du Comité d’Entente en Collectif Handicaps, association de loi 1901 avec, à ce jour, 47 associations nationales membres. Le Collectif Handicaps représente en France 12 millions de personnes handicapées et 11 millions d’aidants.

Comme vous le savez pour la plupart d’entre vous, le Comité d’entente a été, depuis 1982, un acteur expert dans la promotion et la défense des droits des personnes handicapées et des aidants. L’Unapei l’a animé toutes ces années et a fortement contribué à cette évolution.

Cette transformation de Comité d’Entente en Collectif Handicaps a pour ambition de renforcer l’expression collective des associations représentantes des personnes handicapées et de leurs proches, tant auprès des pouvoirs publics, qu’auprès de l’opinion publique afin de défendre et promouvoir leurs droits. Le Collectif Handicaps constitue, à ce titre, un vecteur du plaidoyer de l’Unapei.

Arnaud de Broca est le nouveau président du Collectif Handicaps. L’ensemble des membres du Comité d’Entente ayant opté pour la nomination d’un président non membre des associations adhérentes au Collectif Handicaps. Vous trouverez en cliquant sur le lien, le compte-rendu de la dernière Assemblée Générale du Collectif Handicaps qui a vu son élection . Le rôle D’Arnaud de Broca étant de concilier impact, réactivité et démocratie, avec un enjeu fort, qui est que le Collectif Handicaps puisse mobiliser toutes nos expertises associatives et parler d’une seule voix.

Pour en savoir plus sur le Collectif Handicaps et son programme de travail en 2020, je vous engage à prendre connaissance des documents ci-dessous (DOCS 1 à 3), voire de les partager avec votre comité d’administration, ainsi que vos partenaires.

  • document 1: programme de travail du Collectif Handicaps
  • document 2:communiqué de presse sur le lancement du Collectif Handicaps
  • document 3:  interview d’Arnaud de Broca dans le média social.

 Renouer des liens avec les Comité d’Entente régionaux et mobiliser leur force militante constitue un axe fort de travail du Collectif Handicaps en 2020. Une cohérence d’action est en effet nécessaire pour porter un plaidoyer commun, alimenter les travaux et prises de position du collectif national par les réalités de terrain et faire rayonner ses prises de position sur tout le territoire.

Le recrutement d’un-e coordinateur est en cours. L’une de ses premières missions sera d’aller à la rencontre des Comités d’Entente régionaux, pour les connaître et comprendre leurs besoins. Si votre association est membre d’un Comité d’Entente régional, n’hésitez pas à me solliciter dans cette perspective. (en écrivant également à plaidoyer@unapei.org

Nous vous engageons, par ailleurs, à suivre le compte Twitter du Collectif Handicaps (@CHandicaps) qui vous permettra d’être informés des prises de position du Collectif et de les relayer le cas échéant.

L’année 2020 constitue pour le Collectif Handicaps une opportunité pour mener un travail d’influence politique et médiatique renforcé et devenir un interlocuteur du gouvernement, du CNCPH, des parlementaires, des médias et des instances sur tout le territoire. Ses positions doivent gagner en lisibilité. C’est en rassemblant nos forces que nous pourrons le faire.

 

Restant à votre disposition pour toute question et échange à ce sujet,

 

Bien cordialement,

 

Luc Gateau

Président de l’Unapei


Collectif Handicaps : 47 asso militent d’une même voix ?

28 janvier 2020 • Par Handicap.fr / E. Dal’Secco

 

Exit le Comité d’entente, bienvenue au Collectif Handicaps. Objectif ? 47 asso du champ du handicap se réunissent pour militer et porter leurs revendications d’une seule voix. L’union fera-t-elle la force ?

 

A mi-chemin entre la nouvelle mandature du CNCPH (Conseil national consultatif des personnes handicapées) (22 janvier) et la Conférence nationale du handicap (CNH) à l’Elysée (11 février), une nouvelle voix promet de se faire entendre dans l’univers du handicap. Une voix qui en compte en réalité 47, le nombre d’associations réunies au sein du Collectif Handicaps, dont 12 composent son Comité exécutif. Handicaps avec un « s » qui atteste de la diversité de ses membres (liste en fin d’article) : autisme, dys, mucoviscidose, handicap moteur, trisomie 21… Le 17 janvier 2020, son président a été désigné : Arnaud de Broca, longtemps secrétaire général de la Fnath (Fédération des accidentés) mais qui n’a désormais aucun mandat dans les associations membres du Collectif.

 

La vitesse supérieure

Objectif de cette nouvelle coalition inter-associative ? « S’unir pour défendre les droits des personnes en situation de handicap et de leurs familles auprès des décideurs politiques et militer pour une société inclusive, solidaire, juste et équitable. » Le collectif assure représenter « 12 millions de personnes en situation de handicap et 11 millions d’aidants ». Exit donc le Comité d’entente qui, depuis 1982, agissait sur ce terrain mais de façon « informelle ». « Au regard du contexte actuel de transformation de la société, leur mobilisation doit être plus forte, plus visible et plus engagée », précise le Collectif qui assure devenir « LE porte-parole des personnes en situation de handicap » et être « opérationnel dès aujourd’hui ».

 

Les chantiers 2020

Quels engagements en 2020 ? Il promet un agenda « très chargé » : Conférence nationale du handicap à mi-mandat du président Emmanuel Macron, concertation autour du revenu universel d’activité, réforme des retraites, projet de loi grand âge et autonomie… Au premier rang de ses combats, le Collectif Handicaps réaffirme sa position de refuser toute « fusion – absorption » de l’Allocation aux adultes handicapés (AAH) dans le revenu universel d’activité (RUA) pensé en référence à la valeur travail (article en lien ci-dessous). « Sous prétexte de simplification administrative, les allocataires de l’AAH seraient pénalisés, argumente-t-il. Une aberration quand on sait que deux allocataires de l’AAH sur 10 seulement ont accès à une activité professionnelle et que la totalité des allocataires ont un taux d’incapacité reconnu par les MDPH (Maisons départementales des personnes handicapées). » Il ajoute : « Une telle évolution amènerait à ‘détruire’ l’AAH, droit fondamental acquis depuis 1975 ».

Le Collectif Handicaps vient également de transmettre au gouvernement et aux parlementaires des propositions d’amendements au projet de loi de réforme des retraites afin, par exemple, de faciliter la retraite progressive pour les travailleurs handicapés, d’adapter le coefficient d’ajustement pour les personnes handicapées et les aidants ou bien encore de majorer les points, en particulier pour les aidants ou les jeunes handicapés.

 

Capitaliser sur l’expertise

Il aura l’occasion de faire entendre ses doléances lors de la CNH, attendant des « engagements forts des pouvoirs publics, notamment au sujet de la compensation ou encore du fonctionnement des MDPH ». « La France était à peu près le seul pays en Europe sans confédération comme celle-là », a Twitté Vincent Lochmann, personne qualifiée au sein du CNCPH. De son côté, Malika Boubekeur, conseillère nationale compensation/autonomie APF France handicap, se satisfait de cette « capitalisation d’expertises de vie, juridiques et de pratiques de terrain » jugées « uniques », vantant un « acteur incontournable et indispensable à toute réflexion et élaboration politiques du handicap ». Cette union fraternelle fera-t-elle la force ? A suivre…

 

Les 47 associations

AFH, AFM-Téléthon, Alliance Maladies Rares, ANCC, ANECAMPS, AIRe, ANPEA, ANPEDA, ANPSA, APF France handicap, ASBH, Autisme France, Bucodes France, CESAP, CFHE, CFPSAA, CHEOPS, CLAPEAHA, Droit au Savoir, Eucrea France, Entraide Universitaire, FAGERH, Fédération APAJH, Fédération Générale des PEP, FFAIMC, FFDys, Fédération Française Sésame Autisme, FISAF, FNAF, FNATH, FNASEPH, France Acouphènes, GIHP National, GPF, Hyper Supers – TDAH France, LADAPT, Mutuelle Intégrance, Santé Mentale France, UNAPH, TRISOMIE 21 France, UNAFAM, UNAFTC, Unanimes, UNAPEI, UNIOPSS, Vaincre la Mucoviscidose.

 

 


 

Bonjour,

Le Centre Ressources Autisme Bretagne organise une formation gratuite pour les aidants (parents/proches) d’enfants et d’adultes avec autisme/TSA

sur les comportements problèmes au 1er semestre 2020 sur chaque département breton.

Pouvez-vous transmettre cette information aux personnes susceptibles d’être intéressées et à tous le professionnels d’accompagnement qui pourront diffuser cette information ?

(Affiche téléchargeable sur http://www.cra.bzh/formation-proches-aidants-2020/formation-proches-aidants-2020-comportements-problemes)

Merci.

Cordialement,

Lila VINCOT

Documentaliste de l’Unité d’Appui Et de Coordination

 

Centre Ressources Autisme Bretagne

Unité d’Appui et de Coordination

NOUVELLES COORDONNEES DE L’UAC

3 rue Edouard Belin

Bâtiment 2-3 – 1er étage

29200 BREST

 

02 98 85 58 91

E-Mail : doc@cra.bzh


Le film Manifeste Unapei

Article – Le 14/01/2020

Le film Manifeste , une mise en lumière des forces-vives de l’Unapei

Cette année notre Mouvement associatif Unapei fête 60 ans d’actions pour que les personnes en situation de handicap soient prises en compte par la société. Mais nous n’en avons pas fini.

Depuis 60 ans, les membres du Mouvement Unapei, personnes handicapées, familles, bénévoles et professionnels militent pour améliorer la qualité de vie des personnes en situation de handicap intellectuel et cognitif. Nous agissons pour construire une société solidaire et inclusive. Découvrez dans notre Film Manifeste, les valeurs et les combats qui unissent 900 000 citoyens engagés.

 

Et vous, êtes-vous #avecnous ?

Pour aller plus loin, découvrez les témoignages d’acteurs du Mouvement Unapei. Juliette, Fabrice, Dominique, Catherine et d’autres, parlent de leur quotidien, de ce qui les anime et les porte chaque jour à travers 10 vidéos disponibles également sur notre chaine YouTube.

 

#avecnous en témoignages  

Témoignage de Dominique
Maman, bénévole
Témoignage de Thomas
Aide médico-psychologique
Témoignages de Pauline,
bénévole, et de Laurence
Témoignage d’Irène
professeur de théâtre
Témoignage de Pierre,
moniteur d’escalade
Témoignage de Danièle
maman, et de Catherine
Témoignage de Mélanie
éducatrice
Témoignage d’Aurélie
responsable atelier
Témoignage de Fabrice
responsable amélioration continue
Témoignage de Juliette
éducatrice, et de Pedro

 


Agenda Autisme Bretagne – Janvier 2020

Bonjour,

Voici l’agenda des évènements concernant l’autisme en Bretagne (tels que recensés par le CRA).

Cet inventaire non exhaustif se concentre prioritairement sur la région Bretagne. Pour plus d’évènements hors Bretagne, vous pouvez consulter les autres CRA français, répertoriés sur le site du GNCRA : https://gncra.fr

N’hésitez pas à nous envoyer toute information sur un évènement futur. Le formulaire de demande de diffusion et la charte précisant les conditions sont disponibles sur notre site Internet : www.cra.bzh/agenda

Vous pouvez nous contacter pour confirmer que vous souhaitez continuer à recevoir ces envois, ou pour demander à ne plus les recevoir, à doc@cra.bzh.

L’Unité d’Appui et de Coordination du CRA est ouverte pour répondre à vos demandes du lundi au vendredi.

La version papier de l’Agenda peut être téléchargée ici : https://www.cra.bzh/sites/default/files/inline/Evenements/Bulletins%20Agenda/Ev%C3%A8nements%20Autisme%20Bretagne%20Janvier%202020.pdf

Evénements organisés par le CRA Bretagne

Droits et démarches administratives des personnes avec autisme / TED / TSA

Temps d’informations pour les personnes TSA et leur famille

  • 01/02/2020 (Côtes d’Armor)

Public : parents d’enfants et d’adolescents avec autisme, adultes avec autisme et/ou leurs proches (parents, fratrie, conjoint…)

Intervenants : Gwenaëlle CASTELNAU (assistante sociale du CRA), Florence BOUREL (représentante d’association de familles siégeant à la CDAPH)

Organisateur : Centre de Ressources Autisme de Bretagne

Lieu : Askoria – 12 rue du Vau Meno (Saint Brieuc, 22)

Horaires : 9h30-12h30 (enfants) / 14h30-17h30 (adultes)

Tarif : gratuit, sur inscription obligatoire via un formulaire en ligne : https://forms.gle/1SvfRf9RAyQNxDwK7

Détails : doc@cra.bzh ; www.cra.bzh

  • 28/03/2020 (Finistère)

Public : parents d’enfants et d’adolescents avec autisme, adultes avec autisme et/ou leurs proches (parents, fratrie, conjoint…)

Intervenants : Gwenaëlle CASTELNAU (assistante sociale du CRA), Jean VINCOT (représentant d’association siégeant à la CDAPH)

Organisateur : Centre de Ressources Autisme de Bretagne

Lieu : Espace associatif Quimper Cornouaille – 1 Allée Mgr Jean-René Calloc’h (Quimper, 29)

Horaires : 9h30-12h30 (enfants) / 14h30-17h30 (adultes)

Tarif : gratuit, sur inscription obligatoire via un formulaire en ligne : https://forms.gle/onsRf5gP4AcsvSMk6

Détails : doc@cra.bzh ; www.cra.bzh

  • 06/06/2020 (Morbihan)

Public : parents d’enfants et d’adolescents avec autisme, adultes avec autisme et/ou leurs proches (parents, fratrie, conjoint…)

Intervenants : Gwenaëlle CASTELNAU (assistante sociale du CRA), Marie-Françoise LE GALLO (représentante d’association de familles siégeant à la CDAPH)

Organisateur : Centre de Ressources Autisme de Bretagne

Lieu : Morbihan (lieu précisé prochainement)

Horaires : 9h30-12h30 (enfants) / 14h30-17h30 (adultes)

Tarif : gratuit, sur inscription obligatoire via un formulaire en ligne : https://forms.gle/xTEcbDvCv6VjSyQGA

Détails : doc@cra.bzh ; www.cra.bzh

  • 20/06/2020 (Ille et Vilaine)

Public : parents d’enfants et d’adolescents avec autisme, adultes avec autisme et/ou leurs proches (parents, fratrie, conjoint…)

Intervenant : Gwenaëlle CASTELNAU (assistante sociale du CRA)

Organisateur : Centre de Ressources Autisme de Bretagne

Lieu : Ille et Vilaine (lieu précisé prochainement)

Horaires : 9h30-12h30 (enfants) / 14h30-17h30 (adultes)

Tarif : gratuit, sur inscription obligatoire via un formulaire en ligne : https://forms.gle/LTdTW7jPPwTfZnm26

Détails : doc@cra.bzh ; www.cra.bzh

 

 

Formation pour Proches aidants 2020 – Comportements problèmes

Public : proches aidants de personnes TED/TSA en cours de diagnostic ou diagnostiquée (enfants ou adultes)

Intervenant : Caroline DE TAURIAC, psychologue-neuropsychologue à l’UAC et à l’Equipe mobile d’intervention 56 et psychothérapeute en thérapie cognitive et comportementale

Organisateur : Centre de Ressources Autisme de Bretagne

Lieu : le lieu de la formation sera indiqué ultérieurement aux participants

Dates :

  • 26-27/03/2020 (Côtes d’Armor)
  • 09-10/04/2020 (Finistère)
  • 04-05/06/2020 (Ille-et-Vilaine)
  • 18-19/06/2020 (Morbihan )

Horaires : 9h – 17h avec pause déjeuner de 12h00 à 13h30

Tarif : formation gratuite ; déjeuner commun (sur inscription) ; frais de déplacement pris en charge sur demande

Nombre de places limité à 20 ; confirmation d’inscription transmise après étude de la demande et en fonction du nombre de places.

Bulletins d’inscription à envoyer avant le :

  • 17 février 2020 (Côtes d’Armor),
  • 1er mars 2020 (Finistère),
  • 1er avril 2020 (Ille et Vilaine, Morbihan)

Détails : 02.98.85.58.91 ; doc@cra.bzh ; www.cra.bzh ; fb.me/crabretagne

Formations

17-21/02, 13-17/04/2020

CEPRO1 Epsilon à l’école – Soutien scolaire spécifique

Public : parents, enseignants, AESH / AVS, autres professionnels

Cursus certifiant soutien scolaire spécifique Epsilon à l’école Cycle 1 et début de Cycle 2 (petite section – CE1)

Intervenants : Michaël BONNET (psychologue, consultant ABA, formateur Epsilon à l’école), Véronique MALLEJAC (médiatrice de l’inclusion scolaire, formatrice Epsilon à l’école)

Organisateur : Epsilon à l’école, TSA 56

Lieu : L’Effet Papillon – 19 Route de Locminé (56, Baud)

Tarif : de 1200 à 720 € pour le cursus complet ; de 90 à 150 € par jour.

Détails : information@epsilonalecole.com ; www.epsilonalecole.com

09-10/03/2019

PECS, Niveau 1

Public : tout public

Organisateur : Pyramid France

Lieu : Quimper (29)

Tarifs : de 250 à 450 €

Détails : https://pecs-france.fr/formations/pecs-niveau-1-quimper-france-mars-2020/

11-13/03/2019

ABA fonctionnelle

Public : tout public

Organisateur : Pyramid France

Lieu : Quimper (29)

Tarifs : de 340 à 390 €

Détails : https://pecs-france.fr/formations/aba-fonctionnelle-quimper-france-mars-2020/

20-22/04/2020

Enseigner le langage et l’écoute; Watch ‘n Learn un programme d’évaluation et d’apprentissage du langage (niveaux 1, 2, 3)

Public : tout public. (Il est conseillé d’avoir suivi la formation ABA-Play, la base, avant de suivre cette formation.)

Intervenant : CARNET Solène (psychologue ABA, formatrice Institut-ABA)

Organisateur : Institut-ABA

Lieu : Salle La Cantine – 118 rue Laënnec (Plouvien, 29)

Tarif : 300 €

Détails : https://www.aba-play.fr

01-02/06/2019

PECS, Niveau 1

Public : tout public

Organisateur : Pyramid France

Lieu : Rennes (35)

Tarifs : de 250 à 450 €

Détails : https://pecs-france.fr/formations/pecs-niveau-1-rennes-france-juin-2020/

03-05/06/2019

ABA fonctionnelle

Public : tout public

Organisateur : Pyramid France

Lieu : Rennes (35)

Tarifs : de 340 à 390 €

Détails : https://pecs-france.fr/formations/aba-fonctionnelle-rennes-france-juin-2020/

12-13/10/2019

PECS, Niveau 1

Public : tout public

Organisateur : Pyramid France

Lieu : Saint Brieuc (22)

Tarifs : de 250 à 450 €

Détails : https://pecs-france.fr/formations/pecs-niveau-1-saint-brieuc-france-octobre-2020/

14-16/10/2019

ABA fonctionnelle

Public : tout public

Organisateur : Pyramid France

Lieu : Saint Brieuc (22)

Tarifs : de 340 à 390 €

Détails : https://pecs-france.fr/formations/aba-fonctionnelle-saint-brieuc-france-octobre-2020/

26-27/11/2020

Autour de l’autisme

Public : tout public

Intervenant : SCHOVANEC Josef (personne avec autisme)

Organisateur : EDI Formation

Lieu : Rennes, 35

Tarif : de 70 à 280 €

Détails : http://ediformation.fr/formations-en-regions

Colloques – Conférences – Sensibilisation

04/02/2020

L’Autisme au féminin : emploi et aménagements liés aux particularités sensorielles

Public : tout public

Intervenants : Murielle ARRIVÉ (femme autiste), Stef BONNOT BRIEY (femme autiste et professionnelle),

Pierre Yves BONIN (neuropsychologue)

Organisateurs : Autisme 22 (anciennement Autisme ça suffit), Askoria

Lieu : Askoria Saint Brieuc – 12, rue du Vau Méno (Saint-Brieuc, 22)

Horaire : 13h30-17h

Tarif : 5 € sur inscription via Helloasso : https://www.helloasso.com/associations/autisme-ca-suffit/evenements/quatre-conferences-l-autisme-au-feminin-2019-2020-a-saint-brieuc

Détails : evenements@autisme22.fr

12/03/2020

L’Autisme au féminin : les violences faites aux femmes autistes

Public : tout public

Intervenants : Marie RABATEL (femme autiste et présidente de l’Association Francophone de Femmes Autistes),  Muriel SALMONA (psychiatre française et présidente de l’association Mémoire traumatique et victimologie)

Organisateurs : Autisme 22 (anciennement Autisme ça suffit), Askoria

Lieu : Askoria Saint Brieuc – 12, rue du Vau Méno (Saint-Brieuc, 22)

Horaire : 20h-22h

Tarif : 5 € sur inscription via Helloasso : https://www.helloasso.com/associations/autisme-ca-suffit/evenements/quatre-conferences-l-autisme-au-feminin-2019-2020-a-saint-brieuc

Détails : evenements@autisme22.fr

02/04/2020

L’Autisme au féminin : être femme, mère et autiste

Public : tout public

Intervenants : Nathalie PICHON (femme autiste), Sandrine GILLE (femme autiste et auteure)

Organisateurs : Autisme 22 (anciennement Autisme ça suffit), Askoria

Lieu : Askoria Saint Brieuc – 12, rue du Vau Méno (Saint-Brieuc, 22)

Horaire : 13h30-17h

Tarif : 5 € sur inscription via Helloasso : https://www.helloasso.com/associations/autisme-ca-suffit/evenements/quatre-conferences-l-autisme-au-feminin-2019-2020-a-saint-brieuc

Détails : evenements@autisme22.fr

Arts – Loisirs

11/01/2020

Cinéma adapté – Le voyage du prince

Public : tout public

Organisateur : Autisme Asperger Echanges, cinéma La Salamandre

Lieu : Cinéma La Salamandre – rue Eugène Pottier (Morlaix, 29)

Horaire : 15h30

Tarif : tarif réduit en groupe

Détails : 07.87.56.86.40 ; morlaix@cinemadifference.com ; www.cinemadifference.com/Morlaix.html

03/04/2020

Le bal des pompiers

One man show

Public : tout public

Intervenants : Laurent SAVARD (comédien)

Organisateur : Autisme Ouvrons la bulle

Lieu : Auditorium des Cordeliers – 1 place des Cordeliers (Dinan, 22)

Horaire : 20h30

Tarif : 15 €. Réservation obligatoire sur https://www.helloasso.com/associations/autisme-ouvrons-la-bulle/evenements/le-bal-des-pompiers

Détails : ouvronslabulle@gmail.com

Cafés rencontre associatifs

ABA Ille et Vilaine

Ludothèque et café-rencontre

Lieu : 81 bd Albert 1er (Rennes, 35)

Dates : 1er samedi de chaque mois, 14h30-17h30 ; 04/01, 08/02, 07/03, 04/04, 02/05, 06/06, 04/07

Détails : 06.52.57.79.02 ; http://aba-illeetvilaine.org

Asperansa – Brest

> Café rencontre

Dates : 1er samedi du mois, 14h-17h ; 04/01, 01/02, 07/03, 04/04, 02/05, 06/06

Lieu : Patronage Laïque de Lambézellec – 4 rue du Lannoc (près du boulevard de l’Europe) (Brest, 29)

> Ateliers rencontre adultes Aspis et entraide mutuelle

Dates : 2nd jeudi du mois, 17h-20h ; 09/01, 13/02

Lieu : Patronage Laïque Jean Le Gouill – 15 rue Jean François Tartu (Brest, 29)

Détails : https://www.asperansa.org/actu/cafes_rencontre.html ; http://forum.asperansa.org

Autisme Côte d’Emeraude

Café rencontre

Date : 1er samedi de chaque mois, 15h-17h.

Lieu : 10 rue Dr Anne Noury (St Malo, 35)

Détails : autisme.emeraude@free.fr ;  http://autismeemeraude.canalblog.com ; https://www.facebook.com/autismecotedemeraude

Autisme Trégor Goëlo

Café-rencontre mensuel

Lieu : Salle de quartier de Servel – rue du calvaire (Lannion, 22) Dates : le 2ème vendredi de chaque mois à 20h30 (sauf juillet et août)

Détails : autismetregorgoelo@gmail.com

Lud’autisme

Emprunts et retours de jeux et matériel adaptés au handicap, difficultés d’apprentissage ou d’acquisition de l’autonomie, dans une ambiance conviviale propice aux échanges et partages d’expériences.

Lieu : MPT de Landerneau (entrée par l’arrière du bâtiment) – place François-Mitterrand (Landerneau, 29)

Dates : 2ème mardi du mois de 20h à 22h ; 14/01, 11/02, 10/03, 14/04, 12/05, 09/06, 14/07 (à confirmer), 11/08, 08/09, 13/10, 10/10, 08/12

Détails : ludautisme@gmail.com ; www.ludautisme.org

Ce document recense les rencontres dont les dates sont connues. Pour plus d’informations, les associations d’usagers bretonnes sont recensées sur notre site Internet :

https://www.cra.bzh/le-reseau/associations-d-usagers-et-de-familles

 

Et ailleurs… – Sélection

20-21/03/2020

Salon international de l’autisme – 5e édition

Organisateur : association RIAU

Lieu : Cité des sciences et de l’industrie – 30, avenue Corentin-Cariou (Paris, 75)

Tarif : à venir

Détails : https://www.facebook.com/Riau.Paris

10-12/06/2020

Conférence Handicap 2020

11e édition

Public : tout public

Organisateur : réseau IFRATH (Institut fédératif de recherche sur les aides techniques pour personnes handicapées)

Lieu : Hôtel Mercure – 69 boulevard Victor (Paris, 75)

Tarif : de 250 à 450 €

Détails : https://ifrath.fr/handicap2020

Cordialement,

Lila VINCOT

Documentaliste de l’Unité d’Appui Et de Coordination

 

Centre Ressources Autisme Bretagne

Unité d’Appui et de Coordination

NOUVELLES COORDONNEES DE L’UAC

3 rue Edouard Belin

Bâtiment 2-3 – 1er étage

29200 BREST

 

02 98 85 58 91

E-Mail : doc@cra.bzh

Signature

 


Droits et démarches administratives des personnes autistes

réunions d’information 1er semestre 2020

 

Bonjour,

Le Centre de Ressources Autisme Bretagne organise comme les années précédentes sur chaque département breton au 1er semestre 2020 des réunions d’information sur les droits et démarches administratives pour les personnes autistes et leurs proches :

  • Le matin pour les parents d’enfants avec autisme
  • L’après-midi pour les adultes avec autisme et/ou leurs proches

L’objectif est de permettre au plus grand nombre d’avoir une meilleure connaissance de leurs droits, d’identifier les démarches administratives à effectuer mais aussi de repérer les personnes ressources à solliciter pour être accompagnés dans les démarches.

Ces réunions seront co-animées par l’assistante sociale du CRA et un représentant d’association de familles.

La participation aux réunions est gratuite. L’inscription est obligatoire. Nous demandons aux personnes intéressées de s’inscrire sur le formulaire en ligne de leur département.

Côtes d’Armor (1er février) : https://forms.gle/1SvfRf9RAyQNxDwK7

Finistère (28 mars) : https://forms.gle/onsRf5gP4AcsvSMk6

Ille et Vilaine (20 juin) : https://forms.gle/LTdTW7jPPwTfZnm26

Morbihan (6 juin) : https://forms.gle/xTEcbDvCv6VjSyQGA

Vous pouvez transmettre cette information aux familles concernées de votre département, via :

Notre site

Notre affiche

Nos pages Facebook (Annonce Côtes d’Armor / Annonce Finistère / Annonce Ille et Vilaine / Annonce Morbihan)

Nous vous souhaitons une bonne réception,

Cordialement,

L’Unité d’Appui Et de Coordination

Centre Ressources Autisme Bretagne

Unité d’Appui et de Coordination

NOUVELLES COORDONNEES DE L’UAC

3 rue Edouard Belin

Bâtiment 2-3 – 1er étage

29200 BREST

 

02 98 85 58 90

E-Mail : contact@cra.bzh

 

 


Allocataires de l’AAH rattachés au foyer fiscal de leurs parents :

nouveau formulaire CAF à renvoyer dans les meilleurs délais !

Unapei – Le 09/12/2019

 

Ecoutez avec webReaderFocus

 

Article

 

Un nouveau formulaire de déclaration de ressources doit être transmis début décembre par les CAF aux allocataires de l’AAH rattachés au foyer fiscal de leurs proches. Dès réception, il est à renseigner dans les meilleurs délais (dès mi-décembre et au plus tard à la mi-janvier). D’après la caisse nationale des allocations familiales (CNAF), avec qui l’Unapei est en lien, ce renvoi rapide permettra d’éviter des erreurs dans le calcul du montant de l’allocation pour 2020.

 Vous êtes allocataire de l’AAH et rattaché fiscalement au foyer fiscal de vos parents ?

 Vous avez un proche allocataire de l’AAH  rattaché à votre foyer fiscal ?

 

1/ Déclaration des revenus de placement imposables de la personne allocataire de l’AAH

Sur le formulaire adressé début décembre (voir l’exemple ici) indiquez  à votre CAF la nature et les montants des éventuels revenus de placement et revenus fonciers imposables appartenant à la personne allocataire de l’AAH (et non les revenus de placement de l’ensemble du foyer fiscal). Si les revenus de placement de l’allocataire de l’AAH sont nuls, indiquez 0.

 

2/ Déclaration supplémentaire spécifique pour les titulaires de rentes issues de contrats de rentes-survie et assurance vie épargne handicap

Par ailleurs, si vous êtes allocataire de l’AAH et bénéficiaire d’une rente issue d’un contrat d’assurance vie « Epargne Handicap » ou d’une  rente issue d’un contrat de Rente Survie, vous êtes invité à les déclarer également. Nous vous conseillons de les déclarer en bas de page de ce formulaire sous le paragraphe commençant par

 « ATTENTION », la CNAF n’ayant pas prévu de ligne à cet effet (déclarez le montant reporté sur l’avis d’imposition et la nature de la rente). En effet, ces rentes sont en partie imposables mais bénéficient d’un régime dérogatoire dans le calcul de prestations, comme l’AAH. La CAF a besoin de connaître la nature de ces rentes pour ne pas les prendre en compte (ou de manière spécifique) dans le calcul de l’AAH.

 

Précision : vous n’avez ni à déclarer le capital ni les intérêts d’une assurance vie épargne handicap, exonérés d’impôt sur le revenu.

 

IMPORTANT : L’envoi de ce formulaire doit être fait au plus tard  avant la mi-janvier pour éviter les erreurs. Toutefois, la CNAF nous informe qu’un renvoi dès la mi-décembre permettra une modification plus rapide des informations sur les comptes allocataire en ligne.

 

Quelques explications :

Les services fiscaux transmettent directement aux CAF les informations relatives aux ressources des allocataires. Pour les revenus de placement, la distinction n’est pas faite entre les revenus perçus par les différentes personnes d’un même foyer fiscal.

L’an dernier, de nombreux allocataires de l’AAH rattachés au foyer fiscal de leurs parents avaient vu leur AAH temporairement diminuée, voire supprimée totalement par erreur, car les revenus de placement du foyer fiscal (souvent les ressources des parents) avaient été considérés comme leurs propres revenus.

Inquiets que la situation ne se reproduise pour 2020, nous nous sommes à nouveau fait le relais des nombreuses alertes déjà formulées par les familles. Par courriel du 6 décembre 2019, la CNAF nous a transmis ces informations.

Le compte allocataire en ligne (espace personnel « Mon Compte » du site caf.fr) de la personne allocataire de l’AAH est susceptible d’afficher par erreur l’ensemble des revenus de placement du foyer fiscal depuis début novembre 2019. Cet affichage erroné reflète les informations transmises par les services fiscaux directement reportées dans le système d’information des CAF.

 

La CNAF assure que les montants affichés dans l’espace personnel « Mon compte » et les droits  dus à compter de janvier 2020 seront rectifiés à la réception du questionnaire complété. 

 

  Vous êtes concerné par la situation mais n’avez pas reçu le courrier ?

  • Contactez votre CAF par téléphone ou par courrier simple et demandez l’envoi de ce formulaire (AAH : déclaration de revenus placement).
  • Avant mi-janvier, renvoyez les informations conformément à l’exemplaire en PJ, complété avec vos coordonnées et vos informations.

 

 Vous avez renvoyé le courrier mais le calcul de l’AAH vous parait erroné ?

  • Consultez le compte allocataire en ligne de la personne bénéficiaire de l’AAH, si vous y avez accès. Après un délai raisonnable pour le traitement des informations transmises à votre CAF, les revenus des parents ne doivent plus y apparaître.
  • Contactez votre CAFpar téléphone ou courrier, afin de vous assurer qu’il ne s’agit pas d’un simple retard. La CAF doit être au courant de ces situations et vous assurer que les revenus seront rectifiés.
  • Si la situation n’est pas réglée, faites appel au médiateur administratif de la CAF, qui intervient à la suite d’une réclamation lorsque le blocage persiste.  Les coordonnées du médiateur sont indiquées dans votre Caf et peuvent être recherchées sur son site internet. Il est conseillé d’envoyer un courrier, avec une copie au directeur de la CAF.

 

Document à consulter

Télécharger : Courrier_allocataire (PDF, 118,8 KB)

http://www.unapei.org/wp-content/uploads/2019/12/courrierallocataire.pdf

 


Nouveau formulaire CAF pour les allocataires de l’AAH rattachés

au foyer fiscal de leurs parents : à renseigner le plus rapidement

possible et au plus tard avant la mi-janvier

Unapei – 09/12/2019

 

EcoutezEcoutez avec webReaderFocus

 

Suite aux nombreuses alertes de l’Unapei et d’autres associations l’an dernier, puis aux travaux menés conjointement avec la caisse nationale des allocations familiales (CNAF), un nouveau formulaire de déclaration de ressources sera transmis aux allocataires de l’AAH rattachés au foyer fiscal de leurs proches début décembre. Il est à renseigner le plus rapidement possible, au mieux avant la mi-décembre et au plus tard avant la mi-janvier.

 

Vous avez un proche en situation de handicap allocataire de l’AAH et rattaché à votre foyer fiscal : depuis quelques semaines, vous êtes nombreux à nous contacter et nous alerter quant au report de l’ensemble des revenus de votre foyer fiscal sur le compte allocataire en ligne de votre proche. Vous vous inquiétez légitimement de savoir quelles démarches vous devez faire pour clarifier la situation, éviter les erreurs connues l’an dernier et s’assurer que l’AAH de votre proche sera calculée sur la bonne base de ressources. Vous trouverez ci-dessous quelques informations.

 

Réponse de la CNAF 

La CNAF nous a informés le 6 décembre que les allocataires de l’AAH rattachés au foyer fiscal de leurs parents recevraient un nouveau formulaire de déclaration de ressources en version papier début décembre (exemplaire ci-dessous). Il est donc possible que vous l’ayez déjà reçu.

Attention, il est à renseigner et à renvoyer à la CAF le plus rapidement possible (au mieux avant la mi-décembre), pour garantir un paiement des droits conforme pour le mois de janvier, et au plus tard mi-janvier !

Ce renvoi du courrier permettra de modifier les informations affichées sur les comptes allocataires en ligne. A ce titre, la CNAF nous précise que l’affichage, depuis début novembre des revenus de placement du foyer fiscal dans l’espace personnel MonCompte du caf.fr des allocataires d’AAH est le reflet des informations transmises par les services fiscaux et directement injectées dans le système d’information ; ils  seront  rectifiés à la réception du questionnaire complété par les allocataires et les droits dus à compter de janvier 2020 seront actualisés en conséquence.

 

Pour rappel

Pour rappel, le formulaire CAF transmis l’an dernier demandait à connaître des revenus de placement des parents pour distinguer les revenus de placements des allocataires de l’AAH et de ceux de leurs parents, l’ensemble des revenus foyer fiscal étant transmis directement et automatiquement par les services des impôts. Dans un certain nombre de situations (peu importe la problématique et la démarche effectuée : faute de réception du courrier, faute de renvoi dans le délai de 8 jours, erreur de remplissage, erreur de prise en compte ou erreur d’information transmise par la CAF… ), une prise en compte des revenus de l’ensemble du foyer fiscal pour le calcul des prestations avait conduit à des diminutions voire à des suppressions de droits durant plusieurs mois pour un certain nombre d’allocataires de l’AAH rattachés au foyer fiscal de leur parents. Les familles avaient été contraintes à de multiples réclamations auprès de leur CAF. L’Unapei avait également dû se faire le relai d’un grand nombre de situations non résolues auprès de la CNAF.

 

Le nouveau formulaire

Ce nouveau formulaire de déclaration de ressources (ci-dessous) fait suite aux nombreuses alertes et propositions associatives cette année.

L’Unapei a été particulièrement vigilante et continuera à se faire le relai de toutes problématiques rencontrées en matière de prise en compte des ressources pour éviter toute erreur de calcul en 2020.

Ce nouveau courrier se veut plus explicatif dans la nature des ressources à déclarer : seuls les revenus des placements imposables sont à déclarer ; et surtout, contrairement à l’année dernière, il ne demande plus à connaître des revenus de placements des parents : seuls les revenus des placements imposables de la personne allocataire de l’AAH sont à déclarer.

Par ailleurs une précision est ajoutée sur la déclaration des rentes issues des contrats de rente survie et des rentes issus des contrats d’assurance vie épargne handicap. En effet, ces deux contrats bénéficient d’un régime dérogatoire pour le calcul de certaines prestations, dont l’AAH :

  • les rentes issues des contrats de rente survie ne doivent pas être prises en compte pour le calcul de l’AAH ;
  • et les rentes issues des contrats d’assurance vie épargne handicap ne peuvent être prises en compte que si la fraction imposable de la rente est supérieure à 1830 euros par an.

 

La CAF a besoin de connaître de la nature de ces rentes pour ne pas les prendre en compte dans le calcul de l’AAH.

 Pour les personnes concernées n’ayant pas reçu ce courrier à la mi-décembre : nous vous conseillons de contacter votre CAF.

 

Document à consulter :

 écouter

Télécharger : Courrier_allocataire (PDF, 118,8 KB)

 


Agenda Autisme Bretagne – Décembre 2019

Bonjour,

Voici l’agenda des évènements concernant l’autisme en Bretagne (tels que recensés par le CRA).

Cet inventaire non exhaustif se concentre prioritairement sur la région Bretagne. Pour plus d’évènements hors Bretagne, vous pouvez consulter les autres CRA français, répertoriés sur le site du GNCRA : https://gncra.fr

N’hésitez pas à nous envoyer toute information sur un évènement futur. Le formulaire de demande de diffusion et la charte précisant les conditions sont disponibles sur notre site Internet : www.cra.bzh/agenda

Vous pouvez nous contacter pour confirmer que vous souhaitez continuer à recevoir ces envois, ou pour demander à ne plus les recevoir, à doc@cra.bzh.

L’Unité d’Appui et de Coordination du CRA est ouverte pour répondre à vos demandes du lundi au vendredi.

La version papier de l’Agenda peut être téléchargée ici : https://www.cra.bzh/sites/default/files/inline/Evenements/Ev%C3%A8nements%20Autisme%20Bretagne%20D%C3%A9cembre%202019.pdf

Evénements organisés par le CRA Bretagne

 

09/12/2019 (Finistère)

Droits et démarches administratives des personnes avec autisme / TED / TSA

Temps d’informations pour les professionnels (Finistère)

Public : professionnels du Finistère amenés à rencontrer des personnes TSA

Intervenants : Gwenaëlle CASTELNAU (assistante sociale du CRA)

Organisateur : Centre de Ressources Autisme de Bretagne

Lieu : Centre-Juvénat – Penn Feunteun (Châteaulin, 29)

Horaires : 9h30-12h30

Tarif : gratuit, sur inscription obligatoire via un formulaire en ligne : https://forms.gle/xFCaMrLUWVrF1Jzv9

Détails : doc@cra.bzh ; www.cra.bzh

 

Formations

 

26-27/11/2020

Autour de l’autisme

Public : tout public

Intervenant : SCHOVANEC Josef (personne avec autisme)

Organisateur : EDI Formation

Lieu : Rennes, 35

Tarif : de 70 à 280 €

Détails : http://ediformation.fr

 

Colloques – Conférences – Sensibilisation

 

05/12/2019

L’Autisme au féminin : de la recherche à la pratique clinique

Public : tout public

Intervenants : Adeline LACROIX (doctorante en sciences cognitives, LNPC (Université Grenoble-Alpes/CNRS)),

Sébastien MIRAULT (psychologue)

Organisateurs : Autisme 22 (anciennement Autisme ça suffit), Askoria

Lieu : Askoria Saint Brieuc – 12, rue du Vau Méno (Saint-Brieuc, 22)

Horaire : 20h

Tarif : 5 € sur inscription via Helloasso : https://www.helloasso.com/associations/autisme-ca-suffit/evenements/quatre-conferences-l-autisme-au-feminin-2019-2020-a-saint-brieuc

Détails : evenements@autisme22.fr

 

11/12/2019

Echanges sur l’importance du repérage précoce des troubles du neuro-développement chez les tout-petits

Campagne « Handicap, agir tôt »

Public : familles et professionnels

Intervenants : Geneviève AVENARD (défenseure des droits des Enfants), Sylviane PEUDENIER, Sylvain BROCHARD, Anne Laure DUIGOU, Aurélie FAVE (médecins pédiatres / pédopsychiatres), Suzy BOSSARD (sociologue du handicap à l’Université de Bretagne Occidentale)

Organisateur : Centre d’Action Médico-Sociale Précoce des Papillons Blancs du Finistère

Lieu : Amphithéâtre de l’UBO – Faculté des lettres et sciences humaines (Brest, 29)

Horaire : 9h-17h

Tarif : 25 €. Inscription par courriel à hatfinistere@gmail.com

Détails : hatfinistere@gmail.com

 

Arts – Loisirs

 

14/12/2019

Cinéma adapté – Shaun le mouton

Public : tout public

Organisateur : Autisme Asperger Echanges, cinéma La Salamandre

Lieu : Cinéma La Salamandre – rue Eugène Pottier (Morlaix, 29)

Horaire : 15h30

Tarif : tarif réduit en groupe

Détails : 07.87.56.86.40 ; morlaix@cinemadifference.com ; www.cinemadifference.com/Morlaix.html

 

Cafés rencontre associatifs

 

ABA Ille et Vilaine

Ludothèque et café-rencontre

Lieu : 81 bd Albert 1er (Rennes, 35)

Dates : 1er samedi de chaque mois, 14h30-17h30 ; 07/12 ; 2020 : 04/01, 08/02, 07/03, 04/04, 02/05, 06/06, 04/07

Détails : 06.52.57.79.02 ; http://aba-illeetvilaine.org

Asperansa – Brest

> Café rencontre

Dates : 1er samedi du mois, 14h-17h ; 07/12

Lieu : Patronage Laïque de Lambézellec – 4 rue du Lannoc (près du boulevard de l’Europe) (Brest, 29)

> Ateliers rencontre adultes Aspis et entraide mutuelle

Dates : 2nd jeudi du mois, 17h-20h ; 12/12

Lieu : Patronage Laïque Jean Le Gouill – 15 rue Jean François Tartu (Brest, 29)

Détails : https://www.asperansa.org/actu/cafes_rencontre.html ; http://forum.asperansa.org

Autisme Côte d’Emeraude

Café rencontre

Date : 1er samedi de chaque mois, 15h-17h.

Lieu : 10 rue Dr Anne Noury (St Malo, 35)

Détails : autisme.emeraude@free.frhttp://autismeemeraude.canalblog.com ; https://www.facebook.com/autismecotedemeraude

Autisme Trégor Goëlo

Café-rencontre mensuel

Lieu : Salle de quartier de Servel – rue du calvaire (Lannion, 22) Dates : le 2ème vendredi de chaque mois à 20h30 (sauf juillet et août)

Détails : autismetregorgoelo@gmail.com

Lud’autisme

Emprunts et retours de jeux et matériel adaptés au handicap, difficultés d’apprentissage ou d’acquisition de l’autonomie, dans une ambiance conviviale propice aux échanges et partages d’expériences.

Lieu : MPT de Landerneau (entrée par l’arrière du bâtiment) – place François-Mitterrand (Landerneau, 29)

Dates : 2ème mardi du mois de 20h à 22h ; 10/12 ; 2020 : 14/01, 11/02, 10/03, 14/04, 12/05, 09/06, 14/07 (à confirmer), 11/08, 08/09, 13/10, 10/10, 08/12

Détails : ludautisme@gmail.com ; www.ludautisme.org

 

Ce document recense les rencontres dont les dates sont connues. Pour plus d’informations, les associations d’usagers bretonnes sont recensées sur notre site Internet :

https://www.cra.bzh/le-reseau/associations-d-usagers-et-de-familles

Et ailleurs… – Sélection

 

20-21/03/2020

Salon international de l’autisme – 5e édition

Organisateur : association RIAU

Lieu : Cité des sciences et de l’industrie – 30, avenue Corentin-Cariou (Paris, 75)

Tarif : à venir

Détails : https://www.facebook.com/Riau.Paris

 

10-12/06/2020

Conférence Handicap 2020

11e édition

Public : tout public

Organisateur : réseau IFRATH (Institut fédératif de recherche sur les aides techniques pour personnes handicapées)

Lieu : Hôtel Mercure – 69 boulevard Victor (Paris, 75)

Tarif : de 250 à 450 €

Détails : https://ifrath.fr/handicap2020

 

Cordialement,

 

Lila VINÇOT

Documentaliste de l’Unité d’Appui Et de Coordination

 

Centre Ressources Autisme Bretagne

Unité d’Appui et de Coordination

Centre de documentation

NOUVELLES COORDONNEES DE L’UAC

3 rue Edouard Belin

Bâtiment 2-3 – 1er étage

29200 BREST

 

02 98 85 58 91

E-Mail : doc@cra.bzh

Site Internet : www.cra.bzh

Facebook : fb.me/crabretagne

 

 


Communiqué de presse

 

Comité interministériel du handicap

Unapei – Le 05/12/2019

 

Ecoutez avec webReaderFocus

 

Une dynamique et des annonces qui vont dans le bon sens

Un paradoxe cependant entre l’ambition affichée et les moyens effectivement dédiés

L’Unapei salue les actions et mesures du gouvernement qui vont permettre de poursuivre les efforts impulsés. Malgré de véritables avancées qui ont rendu leur citoyenneté aux personnes handicapées, l’Unapei regrette cependant que les engagements portés ne répondent pas à l’urgence dans laquelle se trouve des milliers d’entre elles, ainsi qu’aux enjeux de la transformation des modèles d’accompagnement existants.

 

Des accompagnements adaptés : premier gage de citoyenneté 

L’Unapei partage la volonté du gouvernement de simplifier et d’améliorer la vie et les choix des personnes handicapées. Cela nécessitera de mettre en œuvre un certain nombre de mesures visant à permettre un meilleur accès à l’école, au travail, à l’engagement, aux services culturels, sportifs et de loisirs, à la santé, au logement, au vote, aux services d’accompagnement idoine tout au long de la vie, aux ressources et à la compensation du handicap.

Néanmoins, des milliers de personnes handicapées en France voient encore leurs droits bafoués dans la mesure où elles sont toujours dans l’attente d’accompagnements adaptés à leurs besoins et à leurs attentes. Ces manques d’accompagnements laissent ces personnes et leurs familles marginalisées et précarisées et vont jusqu’à porter atteinte à leur existence.

 

La protection sociale des personnes handicapées et de leurs familles toujours en danger

Situations de scolarisation inadaptée, ruptures de parcours, dispositifs d’accompagnement médico-sociaux embouteillés, exils en Belgique… les engagements du gouvernement ne sont en effet pas à la hauteur des nombreuses situations critiques auxquelles il n’apporte aucune solution concrète. Encore 500 personnes ont encore quitté la France cette année faute de se voir offrir dans leur pays des accompagnements à la hauteur de leurs besoins. Des milliers d’élèves handicapés n’ont pas accès ou que très partiellement à l’école. Des adultes sévèrement handicapés ne sont pas accompagnés et laissés à la charge de leur famille. Des personnes handicapées vieillissantes se retrouvent seules et isolées sans accompagnements adaptés.

Pour redonner aux personnes et à leurs familles les moyens d’être des citoyens comme les autres, l’Unapei appelle le gouvernement à rattraper en urgence les manquements de l’Etat en matière d’accès aux droits et de financements des accompagnements.

 

Conférence nationale du Handicap : l’Unapei demande au gouvernement d’engager une véritable transition solidaire et inclusive à tous les niveaux

L’ambition partagée de construire une société plus solidaire et ouverte à tous nécessitent des moyens humains et financiers pour transformer les environnements et accompagner les personnes en situation de handicap tout au long de leur parcours de vie. Pour réussir cette transition, l’Unapei rappelle la nécessité d’engager :

  1. Une véritable construction avec les acteurs concernés sur la temporalité, les moyens et la structuration de la transition inclusive, ainsi qu’un plan financier dédié.
  2. La garantie d’un accompagnement adapté aux choix de vie de chaque personne handicapée et celle de disposer de données quantitatives et qualitatives sur leurs besoins et leurs attentes à cette fin.
  3. Une transformation de l’offre qui garantit la qualité des accompagnements mis en œuvre de manière équitable sur tout le territoire.
  4. Un accès élargi à la prestation de compensation du handicap pour les personnes présentant des troubles du neurodéveloppement.

 

 

Document à consulter

 écouter

 

Télécharger : Communiqué de presse Comité interministériel du handicap (PDF, 152,1 KB)

 

 


Bretagne.

Environ 5 800 personnes handicapées n’ont pas

de solution de prise en charge

Ouest-France –Bretagne – Plérin – 11 novembre 2011

En Bretagne, environ 5 800 personnes handicapées n’ont pas de solution de prise en charge, notamment des enfants. L’Unapei veut peser dans les municipales.

Patrick Meunier, le nouveau président de l’Unapei Bretagne, succède à Jean-Yves Herviou. | OUEST-FRANCE

 

L’Unapei Bretagne (Union régionale des associations de parents et amis de personnes en situation de handicap mental) rassemble une grande partie des associations bretonnes d’aide aux personnes handicapées.

 

Son assemblée générale s’est déroulée, vendredi, à Plérin (Côtes-d’Armor) dans un climat d’inquiétude. En cause, les incertitudes de la prise en charge des personnes et du financement des structures telles que les MDPH (Maison départementale de la personne handicapée) générées par la nouvelle politique de l’Etat.

L’Unapei Bretagne s’interroge aussi sur les objectifs de cette politique, « qui se fait à moyens constants et surtout sans tenir compte, ou si peu, de l’avis des personnes elles-mêmes », regrette le tout nouveau président, Patrick Meunier.

 

Proposer des solutions

 Dans l’immédiat, c’est la situation des personnes sans solution qui inquiète le plus les familles. « La situation des enfants nécessitant la présence d’un AESH, accompagnant scolaire, s’est énormément détériorée depuis deux ans : manque de personnes, manque de formation, contrats peu incitatifs », déplore le président.

Des manques tellement criants que l’Unapei a mis en place la plateforme « jaipasécole » sur laquelle les parents peuvent témoigner. « Car, dit-il, se sont les familles qui en subissent les conséquences lorsque l’un des parents doit s’arrêter de travailler par exemple. Les personnes sans solution représentent souvent les situations les plus difficiles ».

Toutes ces difficultés n’empêchent pas les associations de se mobiliser. Michel Borel, vice-président de l’Unapei nationale, incite les membres « à s’emparer de tous les moyens de communication mis en place pour mieux rendre et plus puissant le réseau Unapei ». Il estime, qu’à la veille des élections municipales, le moment s’y prête particulièrement. Pour lui, « il ne devrait pas y avoir de gros chantiers d’habitat, de voirie, d’équipements sportifs ou culturels, sans que nous soyons associés ».

Concrètement, le réseau va mettre en place « un réseau de travail pour proposer des solutions au gouvernement ».

 

 


Le Comité Scientifique et Technique

du Centre Ressources Autisme Bretagne

a le plaisir de vous annoncer sa troisième journée d’études.

 

Cette journée est à destination des professionnels des secteurs médico-sociaux, sanitaires et de l’éducation nationale, des personnes autistes et de leurs familles.

L’ORIENTATION SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE POUR LES PERSONNES AVEC TSA

Le vendredi 22 novembre 2019, de 9h00 à 16h30, à l’Amphithéâtre Robert CASTEL

Maison des Sciences de l’Homme en Bretagne À Rennes

Inscription en ligne : https://www.weezevent.com/journee-d-etude-l-orientation-et-l-insertion-professionnelle

Pour tout renseignement : contact@cra.bzh

https://www.cra.bzh/actualites/3e-journee-d-etude-du-comite-scientifique-et-technique-du-cra-l-orientation-scolaire-et

 


Urgence :

pour la prise en compte des personnes autistes,

oubliées des politiques nationales

Le 07/11/2019

Paris, le 07 novembre 2019. Un an et demi après la mise en œuvre de la Stratégie Autisme au sein des troubles neuro-développementaux, le Comité d’entente qui réunit 55 associations représentantes des personnes en situation de handicap et de leurs familles tire la sonnette d’alarme : les enfants et adultes autistes avec des profils sévères restent insuffisamment pris en compte par cette Stratégie.

À l’occasion de la sortie du film Hors Normes, le grand public peut mesurer l’ampleur des besoins liés à l’autisme. Le Comité d’entente, plus inquiet que jamais, demande au Secrétariat d’État des Personnes Handicapées de définir une réelle politique d’accompagnement pour les personnes autistes avec des profils sévères, notamment les adultes.

Prendre en compte les droits et les besoins des personnes autistes avec troubles sévères (Les personnes qui ont besoin d’un accompagnement professionnel 24/24h, 365 jours par an.)

Les mesures de la Stratégie Autisme ne répondent pas à l’urgence dans laquelle se trouvent des enfants et des adultes présentant des troubles sévères. Ils ont besoin d’un accompagnement renforcé, pérenne et assuré par des professionnels pluridisciplinaires formés aux spécificités de l’autisme.

Les associations constatent, un peu partout en France, un déficit de professionnels suffisamment formés, des accompagnements en nombre insuffisant, des notifications MDPH non satisfaites, qui se traduisent par des ruptures de parcours graves pour les personnes et leurs familles, et des exclusions du fait d’un certain nombre de dispositifs inclusifs faute d’accompagnement adaptés et suffisants (habitat, scolarisation, accompagnement à la vie sociale, emploi, etc.).

Stopper les exils en Belgique : un manque d’ambition.

Alors que cet objectif est un des chantiers identifiés de la Conférence nationale du handicap, l’exil forcé vers la Belgique se poursuit, faute de pouvoir offrir aux adultes avec des profils sévères des accompagnements à plein temps, en France. Depuis 3 ans, chaque année, (en plus des milliers déjà exilés), c’est 350 Français supplémentaires, tout handicap confondu (et dont plus de la moitié concerne des enfants et adultes autistes), qui sont exilés en Belgique (surtout orientés depuis le secteur psychiatrique).

Les causes de ces départs sont identifiées depuis de longues années et les rapports s’additionnent dans les bureaux des différentes institutions. Les moyens proposés ne sont pas à la hauteur des enjeux.

Prendre en compte les droits et les besoins des adultes : il faut une volonté politique clairement exprimée et des moyens conséquents.

L’urgence pour des milliers d’adultes et leurs familles, c’est maintenant.

Depuis des années, les associations rappellent combien les adultes autistes les plus dépendants sont les grands oubliés des plans autisme successifs : « Pour les adultes les plus dépendants, le défi est grand : ils résident chez leurs familles, épuisées, en hôpital psychiatrique de façon inadaptée, dans des services non équipés pour les accompagner sans risque ou maintenus dans des services pour enfants. »

Le Projet de loi de financement de la sécurité sociale 2020 n’est pas à la hauteur.

Il est de la responsabilité des décideurs publics de répondre rapidement aux besoins de ces citoyens.

 

Pour rappel :

En mars 2018, Les trois présidents représentant les fédérations Autisme France, Sésame Autisme et Unapei alertaient le gouvernement dans une lettre ouverte : « Les associations rappellent l’urgence de la situation des adultes autistes qui doivent bénéficier d’un diagnostic et d’accompagnements adaptés pour qu’ils puissent habiter chez eux et exister à travers une vie sociale digne. »

Pour répondre à cet enjeu comme à celui de la réforme des formations, du repérage des personnes autistes ou de leur scolarisation, ces associations avaient listé une série de mesures incontournables pour rattraper le retard pris par la France en matière d’autisme. La stratégie autisme et troubles du neuro-développement ne répond que partiellement aux objectifs partagés avec la communauté scientifique.

 

Lien vers le communiqué.

Pour en savoir plus sur l’autisme :

https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/autisme

 

Contact presse :

UNAPEI : Elodie Audonnet – chargée de relations publiques

e.audonnet@unapei.org – 06 21 63 36 07


Reconnaissance des aidants familiaux :

des avancées à saluer

Article

Le 24/10/2019

L’Unapei, mouvement familial, milite depuis toujours pour la reconnaissance du rôle et l’amélioration des droits des proches aidants qui interviennent auprès des personnes en situation de handicap. La stratégie nouvelle présentée par le gouvernement répond en partie à des revendications maintes fois défendues.

Le 23 octobre dernier, Édouard Philippe a présenté les mesures du Gouvernement pour soutenir les aidants. Ces dernières, dont la mise en œuvre devrait démarrer en 2020, constituent une avancée certaine pour les millions d’aidants en France en reconnaissant leur rôle et en proposant des actions concrètes pour qu’ils disposent de droits.

La suppression de la fiscalité du dédommagement familial dans le cadre de la prestation de compensation du handicap (PCH) soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux que vient d’annoncer le gouvernement était une revendication portée sans relâche par l’Unapei depuis 12 ans et encore dernièrement dans les travaux préparatoires à la Conférence Nationale du Handicap (CNH).

L’Unapei, qui œuvre depuis son origine pour une reconnaissance du rôle essentiel des proches aidants auprès des personnes en situation de handicap et une amélioration de leurs droits, a obtenu des avancées significatives ces dernières années.  C’est le cas en 2005 avec l’introduction d’un choix possible, dans certaines situations, entre dédommagement familial et salariat das le cadre de la PCH ainsi que la revalorisation du montant du dédommagement initialement prévu par le projet de réforme.

Entre 2010 et 2012, l’Unapei a notamment participé à un projet européen sur l’autoévaluation des besoins des aidants familiaux.

En 2014, dans le cadre de la réforme des retraites des améliorations des droits à la retraite des parents et proches aidants ont aussi été obtenues avec la suppression de la condition de ressources pour l’accès à l’assurance vieillesse des parents au foyer (AVPF) et la création d’une nouvelle majoration de durée d’assurance retraite (8 trimestre supplémentaires) au profit des personnes assumant la charge permanente d’une personne adulte handicapée.

En 2016, encore, l’Unapei a contribué activement aux travaux pilotés par la CNSA pour améliorer le repérage et l’évaluation des besoins des aidants familiaux : cela s’est concrétisé par la mise en place d’une partie dédiée aux besoins des aidants familiaux dans le nouveau formulaire MDPH.

La stratégie présentée par le Gouvernement pour la période 2020 / 2022 concrétise de nombreuses actions portées par le Mouvement Unapei qui suivra de près sa mise en œuvre et ne manquera pas de contribuer à son développement.

Pour découvrir la stratégie du gouvernement et les 17 mesures qu’elle comporte, rendez-vous sur le site du Ministère

https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/dossiers-de-presse/article/strategie-de-mobilisation-et-de-soutien-en-faveur-des-aidants-2020-2022

 



Forum :

« Handicap et liens familiaux – Inclusion/Exclusion »

 

L’Adapei 29 vous invite au forum sur le thème : « Handicap et liens familiaux – Inclusion/Exclusion » :

 

Samedi 30 novembre 2019

De 9h00 à 17h00

A la Maison des Familles (UDAF 29) – 15, rue Gaston Planté – 29850 Gouesnou

 

Vous trouverez, ci-dessous, le programme.

 

L’animation sera assurée par M. Daniel COUM, Psychologue Clinicien, Directeur de l’Association PARENTEL.

Ce forum est ouvert aux usagers, à leurs familles, aux professionnels, aux représentants des institutions, associations et collectivités et à toute personne concernée.

L’entrée est gratuite, mais si vous souhaitez y participer, merci de vous inscrire avant le lundi 25 novembre à : adapei29@wanadoo.fr

Si vous souhaitez participer au repas à la Pizzeria Da Franco (9 avenue Baron Lacrosse – 29850 Gouesnou), merci de nous faire parvenir votre règlement par chèque (18 €/personne) avant le lundi 25 novembre.

Cordialement.

Le groupe de travail

  1. BRENTERCH – D. BRION – V. CANN – M. CLAVIER – H. DOLOU

M.-O. GODIN – R. QUEMENEUR – M.-R. LE GOFF – Y. LE ROY

 

 

(Association de parents et amis de personnes en situation de handicap mental du Finistère)

1 B, rue Joseph Halléguen

BP 1656

29106 Quimper cedex

02 98 55 51 43

Site internet : www.adapei29.fr

 


Journée d’Etude CST CRA le 22/11/2019 –

Orientation scolaire et professionnelle pour les personnes avec TSA

 

Bonjour,

Le Comité Scientifique et Technique du Centre Ressources Autisme Bretagne a le plaisir de vous annoncer sa troisième journée d’études.

Cette journée est à destination des professionnels des secteurs médico-sociaux, sanitaires et de l’éducation nationale, des personnes autistes et de leurs familles.

 

l’Orientation scolaire et professionnelle pour les personnes avec TSA

Le vendredi 22 novembre 2019, de 9h00 à 16h30, à l’Amphithéâtre Robert CASTEL

Maison des Sciences de l’Homme en Bretagne À Rennes

 

Inscription en ligne : https://www.weezevent.com/journee-d-etude-l-orientation-et-l-insertion-professionnelle

 

Pour tout renseignement : contact@cra.bzh

https://www.cra.bzh/actualites/3e-journee-d-etude-du-comite-scientifique-et-technique-du-cra-l-orientation-scolaire-et

 

Vous pouvez diffuser cet événement via :

notre affiche (en pièce jointe)

notre page Facebook.

 

Cordialement,

 

Lila VINÇOT

Documentaliste de l’Unité d’Appui Et de Coordination


Non à l’intégration de l’AAH dans le revenu universel d’activité (RUA)

UNAPEI, Le 09/10/2019

Paris, le 08 octobre 2019. Après plusieurs mois de participation active à la concertation sur le projet de création d’un revenu universel d’activité (RUA), le Comité d’entente, collectif de 55 associations représentantes des personnes en situation de handicap, réitère son refus de voir remis en cause les acquis fondamentaux de la loi de 1975 et de la loi handicap du 11 février 2005, qui ont notamment créé l’Allocation aux adultes handicapés (AAH). L’AAH, perçue par plus d’un million de bénéficiaires, ne doit pas disparaître au profit d’un revenu universel d’activité, qui ignorera la spécificité du handicap et les réalités vécues par les personnes.

Le gouvernement affiche des objectifs de réforme répondant à cinq impératifs qui, de son propre aveu, ne sont pas adaptés à l’AAH.

Le Comité d’entente demande donc instamment au gouvernement de renoncer à inclure l’AAH et son financement au sein du futur RUA. Il réaffirme sa disponibilité pour travailler à améliorer l’accès à l’emploi des allocataires de l’AAH qui souhaitent et peuvent y accéder, en milieu protégé ou en milieu ordinaire.

Pour rappel, notre Constitution indique que la Nation doit garantir un revenu convenable d’existence à « tout être humain qui, en raison de son âge, de son état physique ou mental, de la situation économique, se trouve dans l’incapacité de travailler. » Pour répondre à ce principe fondateur de notre solidarité nationale, la loi de 1975 a créé l’Allocation aux adultes handicapés (AAH), sans notion de contreparties et de devoirs pour les bénéficiaires.

En appliquant à l’AAH et à ses bénéficiaires un cadre conceptuel imaginé pour les allocataires de revenus de solidarité conditionnés à la recherche active d’emploi, le gouvernement risque de dénaturer la vocation de cette allocation conçue spécifiquement pour assurer une vie digne à nos concitoyens qui du fait de la situation de handicap ne peuvent pas travailler ni tirer d’un travail des revenus d’existence suffisants pour subvenir à leurs besoins de vie quotidienne.

La logique à l’œuvre dans la réflexion autour de la création du RUA risque non seulement de remettre en question le principe fondateur de l’AAH basé sur la solidarité nationale, mais elle porte aussi en elle un risque de dégradation des droits des allocataires et de perte de pouvoir d’achat des bénéficiaires de l’AAH.

En quoi l’impératif de simplification affiché par le gouvernement sera-t-il atteint par cette réforme ?

Le Comité d’Entente dénonçait il y a plusieurs mois la suppression du complément de ressources à l’AAH, un des piliers de la loi de 2005, décidée sous prétexte de simplification. Derrière les mots qui peuvent séduire, la réalité des décisions prises est bien souvent plus amère.

Ainsi,  la suppression de l’AAH et son remplacement par un revenu socle RUA et un éventuel supplément handicap contribuerait à complexifier considérablement la situation pour les bénéficiaires potentiels, qui connaissent aujourd’hui la législation existante et bénéficient d’un guichet dédié via les MDPH.

L’impératif de dignité ne pourra pas non plus être atteint par la disparition de l’AAH. Le Comité d’Entente propose de préserver l’autonomie de cette allocation et de porter son montant au niveau du seuil de pauvreté, seule mesure à même de garantir la dignité des personnes.

L’impératif de transparence quant à lui est pensé pour permettre aux allocataires de prévoir l’évolution de leurs revenus et de mesurer le gain apporté par le travail. Faut-il rappeler que 80% des allocataires de l’AAH sont en incapacité de travailler et ne sont donc pas concernés par cet objectif ? Seuls 10% des allocataires travaillent en milieu ordinaire, et la suppression de l’AAH ne pourra en aucune façon leur apporter de progrès en la matière.

C’est précisément ce que garantit l’AAH, qui est attribuée sur critères médicaux et sociaux sur l’évaluation de la situation de handicap de chaque personne, par la MDPH.

Sauf à refuser de reconnaître l’inégalité de destin des personnes en situation de handicap, ce 4e impératif ne justifie donc aucunement la fin de l’AAH.

Enfin, l’impératif de responsabilité exige des bénéficiaires du futur RUA une contrepartie en matière de recherche active d’emploi. Le gouvernement lui-même, par la voix de ses ministres, a fait preuve de lucidité en renonçant à imposer cette contrainte aux allocataires de l’AAH.

Pour toutes ces raisons, le Comité d’Entente s’oppose fermement à la disparition de l’AAH et à son intégration, dans le périmètre du RUA qui viendrait fragiliser les droits des personnes en situation de handicap.

Le Comité d’entente craint :

  • une remise en question du principe fondateur de l’AAH basé sur la solidarité nationale ;
  • un risque de dégradation des droits des allocataires de l’AAH ;
  • un risque de perte de pouvoir d’achat des allocataires de l’AAH ;
  • un détricotage de la loi handicap de 2005.

Construisons, ensemble, une société inclusive et solidaire

Le Comité d’entente réaffirme sa disponibilité pour construire avec les pouvoirs publics une société réellement inclusive et solidaire, permettant aux personnes en situation de handicap d’avoir :

  • un revenu minimum d’existence décent ;
  • un accès facilité à leurs droits fondamentaux ;
  • une égalité de prise en charge sur tous les territoires ;
  • un accès simplifié pour l’insertion professionnelle ou le maintien dans l’emploi.

 

Projet de loi de finances et revalorisation de l’AAH : des dispositions préjudiciables

Au-delà de la concertation sur le RUA, le Comité d’entente, salue la seconde revalorisation « exceptionnelle » de l’Allocation aux adultes handicapés (AAH). Néanmoins, le Comité d’entente pointe, de nouveau, du doigt certaines dispositions qui atténuent la portée de cette revalorisation et pourraient s’avérer préjudiciables pour certains allocataires de l’AAH :

  • d’une part, une revalorisation annuelle de l’AAH désormais limitée à 0,3%, soit très largement en-dessous de l’inflation (estimée à 1,1% en juillet 2019 selon l’INSEE), entraînera dès l’année prochaine une baisse de pouvoir d’achat et ne permettra pas de passer le seuil de pauvreté d’ici la fin du quinquennat. Le Comité d’entente demande que le projet de loi de finances pour 2020 prévoie une indexation de l’AAH déterminée en fonction de l’inflation et ne prenne aucune disposition concernant les dérogations au taux d’indexation légale de l’AAH.
  • d’autre part, une nouvelle baisse du plafond de ressources pour les allocataires de l’AAH en couple prévue dans le même projet de décret relatif à la revalorisation de l’AAH contribue à atténuer l’impact de la hausse de l’allocation pour les personnes en couple. Le Comité d’entente demande que le projet de décret ne diminue pas de nouveau le plafond de ressources pour le calcul de l’AAH d’un allocataire en couple. La situation actuelle, déjà très insatisfaisante, crée une relation de dépendance entre les conjoints, concubins, partenaires de PACS… et est un frein à liberté de choisir son mode de vie, incompatible avec l’enjeu d’auto-détermination des personnes en situation de handicap.


CRA Bretagne

 

Bonjour,

Voici l’agenda des évènements concernant l’autisme en Bretagne (tels que recensés par le CRA).

Cet inventaire non exhaustif se concentre prioritairement sur la région Bretagne. Pour plus d’évènements hors Bretagne, vous pouvez consulter les autres CRA français, répertoriés sur le site du GNCRA : https://gncra.fr

N’hésitez pas à nous envoyer toute information sur un évènement futur. Le formulaire de demande de diffusion et la charte précisant les conditions sont disponibles sur notre site Internet : www.cra.bzh/agenda

Vous pouvez nous contacter pour confirmer que vous souhaitez continuer à recevoir ces envois, ou pour demander à ne plus les recevoir, à doc@cra.bzh.

L’Unité d’Appui et de Coordination du CRA est ouverte pour répondre à vos demandes du lundi au vendredi.

La version papier de l’Agenda peut être téléchargée ici : https://www.cra.bzh/sites/default/files/inline/Evenements/Bulletins%20Agenda/Ev%C3%A8nements%20Autisme%20Bretagne%20Octobre%202019.pdf

 

Evénements organisés par le CRA Bretagne

 

Droits et démarches administratives des personnes avec autisme / TED / TSA

Temps d’informations pour les professionnels

 

  • 04/10/2019 (Côtes d’Armor)

Public : professionnels des Côtes d’Armor amenés à rencontrer des personnes TSA

Intervenant : Gwenaëlle CASTELNAU (assistante sociale du CRA)

Organisateur : Centre de Ressources Autisme de Bretagne

Lieu : CMPEA / CATTP – Park Marvail – 13 chemins des Capucins (Pabu, 22)

Horaires : 14h-17h

Tarif : gratuit, sur inscription en ligne obligatoire via https://forms.gle/2FfxymXjHBjyQzQJ7

Détails : doc@cra.bzh ; www.cra.bzh

 

  • 04/11/2019 (Ille et Vilaine)

Public : professionnels d’Ille et Vilaine amenés à rencontrer des personnes TSA

Intervenant : Gwenaëlle CASTELNAU (assistante sociale du CRA)

Organisateur : Centre de Ressources Autisme de Bretagne

Lieu : cinéma le Triskel – 7 rue du Trégor (Betton, 35)

Horaires : 14h-17h

Tarif : gratuit, sur inscription en ligne obligatoire via https://forms.gle/bS2qLaAhsPbUg48i6

Détails : doc@cra.bzh ; www.cra.bzh

 

Film « Hors normes » – avant-première et ciné-débat

 

  • 07/10/2019 (Rennes)

Public : tout public

Intervenants : Olivier NAKACHE (réalisateur), Eric TOLEDANO (réalisateur), Sébastien MIRAULT (psychologue – CRA Bretagne)

Organisateur : Cinéma Gaumont Rennes et CRA Bretagne

Lieu : Cinéma Gaumont Rennes – esplanade Charles de Gaulle (Rennes, 35)

Horaire : 20h30

Tarif : de 5,5 à 11,80 €

Détails : https://www.cinemaspathegaumont.com/cinemas/cinema-gaumont-rennes

 

  • 11/10/2019 (Brest)

Public : tout public

Intervenant : Sébastien MIRAULT (psychologue – CRA Bretagne)

Organisateur : Multiplexe Liberté et CRA Bretagne

Lieu : Multiplexe Liberté – 10 Avenue Georges Clemenceau (Brest, 29)

Horaire : 19h30

Tarif : de 5 à 9,50 € (page Tarifs du site du Multiplexe). Les places peuvent être réservées en ligne.

Détails : www.multiplexeliberte.fr

 

22/11/2019

3e journée d’étude du Comité scientifique et technique du CRA – L’orientation scolaire et professionnelle chez les personnes TSA

Public : tout public

Organisateurs : Comité scientifique et technique du Centre de Ressources Autisme de Bretagne, Laboratoire de psychologie, comportement, cognition et communication LP3C (EA 1285) de l’Université de Rennes 2

Lieu : Amphithéâtre Robert Castel – Maison des sciences de l’homme – 2 avenue Gaston Berger (Rennes, 35)

Horaire : de 9h30 à 16h30

Détails : programme à venir prochainement sur www.cra.bzh

 

Formations

 

11-13/10/2019

Enseigner le langage et l’écoute : Watch ‘n Learn un programme d’évaluation et d’apprentissage du langage

Public : tout public. (Il est conseillé d’avoir suivi la formation ABA-Play, la base, avant de suivre cette formation.)

Intervenant : CARNET Solène (psychologue ABA, formatrice Watch ‘n learn)

Organisateur : Institut-ABA

Lieu : Mairie de l’Europe – 31 Rue Saint-Jacques (Brest, 29)

Tarif : 300 €

Détails : https://www.aba-play.fr

 

28-31/10/2019

Sport et autisme

Public : tout public

Intervenant : AUROUSSEAU Laetitia (professeur de sport adapté)

Organisateurs : Tous Solidaires Autisme 56, Autistes Sans Frontières 56

Lieu : – Matin : Salle à l’étage – L’Effet Papillon – 19 route de Locminé (Baud, 56)

  • Après-midi : salle de sport [à confirmer] (Baud, 56)

Tarif : de 230 à 350 €

Détails : 06.40.17.38.20 ; toussolidairesautisme56@gmail.com

 

08-09/11/2019

Principes de l’A.B.A. et approche globale des personnes avec autisme

Public : tout public

Intervenant : Dorothée LERGES (psychologue A.B.A., certifiée B.C.B.A.)

Organisateurs : ABA Ille-et-Vilaine, Learn Enjoy, Actions Kiethon, Lions club

Lieu : Salle 203 – Maison des Associations – 6 Cours des Alliés (Rennes, 35)

Tarif : de 40 à 200 €. Inscription sur https://www.helloasso.com/associations/autisme-a-b-a-ille-et-vilaine/evenements/formation-principes-de-l-a-b-a-08-au-09-novembre-2019

Détails : 06 52 57 79 02 ; aba.illeetvilaine.ca@gmail.com ; https://aba-illeetvilaine.org

 

26-27/11/2020

Autour de l’autisme

Public : tout public

Intervenant : SCHOVANEC Josef (personne avec autisme)

Organisateur : EDI Formation

Lieu : Rennes, 35

Tarif : de 70 à 280 €

Détails : http://ediformation.fr

 

Colloques – Conférences – Sensibilisation

 

09/10/2019

Voyage en Autistan

Conférence-débat

Public : tout public

Intervenant : SCHOVANEC Josef (personne avec autisme)

Organisateurs : La Maison bleue, Autism’aide 35, Autisme ABA Ille et Vilaine

Lieu : Maison de quartier La Maison bleue – 123 Boulevard de Verdun (Rennes, 35)

Horaire : 19h30 (dédicaes) ; 20h (conférence-débat)

Tarif : 3 €. Réservation en ligne sur https://www.eventbrite.fr/e/billets-conference-voyage-en-autistan-73748536859

Détails : 02.99.33.75.25 (La maison bleue) / https://www.autismaide35.com

 

10/10/2019

L’emploi des personnes autistes, un atout pour l’entreprise

Public : tout public

Intervenant : SCHOVANEC Josef (personne avec autisme)

Organisateurs : Crédit agricole, Autisme ça suffit, Autisme Ouest 22

Lieu : Espace Roger-Ollivier – 13 rue du Stade (Plérin, 22)

Horaire : 18h30 (accueil à partir de 18h ; réunion de 18h30 à 20h30). Conférence suivie d’un cocktail.

Tarif : gratuit. Inscription obligatoire par courriel à regards.handirect@gmail.com, avant le 7 octobre

Détails : regards.handirect@gmail.com

 

11/10/2019

L’emploi des personnes autistes, un atout pour l’entreprise

Public : tout public

Intervenant : SCHOVANEC Josef (personne avec autisme)

Organisateurs : Crédit agricole, Autisme ouvrons la bulle

Lieu : Centre de rencontres René Benoît (Dinan, 22)

Horaire : 19h-20h30 (accueil à partir de 18h30). Conférence suivie d’un cocktail.

Tarif : gratuit. Inscription obligatoire par courriel à dinan@ca-cotesdarmor.fr, avant le jeudi 3 octobre

Détails : 06.79.45.28.89 ; ouvronslabulle@gmail.com

 

11/10/2019

Rencontre avec le Dr Lemonnier

Public : parents, aidants, personnes autistes

Café rencontre

Intervenant : LEMONNIER Eric (pédopsychiatre)

Organisateur : Autisme Trégor Goëlo

Lieu : Espace Sainte Anne (Lannion, 22)

Horaire : 18h-20h

Tarif : gratuit

Détails : 06.86.96.27.56 ; autisme.tregorgoelo@gmail.com

 

12/10/2019

Autisme & pratiques en libéral : que faire en cas de suspicion d’autisme concernant notre patient ?

Public : professionnels en libéral

Intervenants : Eric LEMONNIER (médecin), Juliette HILAIRE et Carole PRESSE (psychologues), Aude BONNY LE GUENNIOU (orthophoniste), Véronique MOISAN (ergothérapeute), Nolwenn TARDIVEL et Marion CARDOT (psychomotriciennes), Adeline LONCLE et Marie-Laure BESNARD (intervenantes psycho-éducatives)

Organisateurs : Réseau Autisme 22 (Autisme Ouest 22 et Autisme ça suffit !), en partenariat avec Askoria et le Rotary club de Saint Brieuc Grand Large

Lieu : ASKORIA – 12 rue du Vau Méno (Saint-Brieuc, 22)

Horaire : 8h30-17h30

Tarif : de 40 à 50 €. Inscription sur

https://www.helloasso.com/associations/autisme-ca-suffit/evenements/colloque-autisme-pratiques-en-liberal

Détails : reseautisme22@gmail.com ; fb.me/reseautisme22

 

15/10/2019

La « veillée d’à côté »

Découverte et lecture d’ouvrages autour de l’autisme, partage d’un bol de soupe

Public : tout public

Organisateurs : La Maison bleue, Autism’aide 35, Autisme ABA Ille et Vilaine

Lieu : Maison de quartier La Maison bleue – 123 Boulevard de Verdun (Rennes, 35)

Horaire : 19h30

Tarif : 1 € (bol et couverts à apporter)

Détails : 02.99.33.75.25 (La maison bleue) / https://www.autismaide35.com

 

17/10/2019

Film « Dernières nouvelles du cosmos »

Projection de film suivi d’une rencontre

Public : tout public

Intervenant : Hélène NICOLAS alias BABOUILLEC (personne autiste)

Organisateurs : La Maison bleue, Autism’aide 35, Autisme ABA Ille et Vilaine

Lieu : Maison de quartier La Maison bleue – 123 Boulevard de Verdun (Rennes, 35)

Horaire : 20h

Tarif : prix libre

Détails : 02.99.33.75.25 (La maison bleue) / https://www.autismaide35.com

 

19/11/2019

Vers l’inclusion scolaire des élèves avec Troubles du spectre de l’autisme

Public : tout public

Intervenant : PHILIP Christine (Maître de conférences honoraire en sciences de l’éducation ; INS HEA)

Organisateur : Autisme ouvrons la bulle

Lieu : Salle Schuman (Dinan, 22)

Horaire : 20h (accueil à partir de 19h30)

Tarif : 5 €. Inscription via lien Helloasso : https://www.helloasso.com/associations/autisme-ouvrons-la-bulle/evenements/vers-l-inclusion-scolaire-des-eleves-avec-troubles-du-spectre-de-l-autisme

Détails : 06.79.45.28.89 ; ouvronslabulle@gmail.com

 

Arts – Loisirs

 

09-17/10/2019

Exposition de photographies – Luna TMG

Public : tout public

Intervenant : Luna TMG (artiste photographe, personne autiste)

Organisateurs : La Maison bleue, Autism’aide 35, Autisme ABA Ille et Vilaine

Lieu : Maison de quartier La Maison bleue – 123 Boulevard de Verdun (Rennes, 35)

Détails : 02.99.33.75.25 (La maison bleue) / https://www.autismaide35.com

 

12/10/2019

Cinéma adapté – Le mystère des pingouins

Public : tout public

Organisateur : Autisme Asperger Echanges, cinéma La Salamandre

Lieu : Cinéma La Salamandre – rue Eugène Pottier (Morlaix, 29)

Horaire : 15h30

Tarif : tarif réduit en groupe

Détails : 07.87.56.86.40 ; morlaix@cinemadifference.com ; www.cinemadifference.com/Morlaix.html

 

15 & 16/11/2019

Le bal des pompiers

One man show

Public : tout public

Intervenants : Laurent SAVARD (comédien), Hsin-chun CHOU (pianiste et comédienne)

Organisateur : Café Théâtre des ballons rouges

Lieu : Café Théâtre des ballons rouges – 6, rue Charles Cartel (Lamballe, 22)

Horaire : 20h

Tarif : 15 €. Inscription sur www.cafetheatre-ballonsrouges.bzh/programmation/le-bal-des-pompiers

Détails : www.cafetheatre-ballonsrouges.bzh

 

Cafés rencontre associatifs

 

ABA Ille et Vilaine

Ludothèque et café-rencontre

Lieu : 81 bd Albert 1er (Rennes, 35)

Dates : 1er samedi de chaque mois, 14h30-17h30 ; 12/10, 09/11, 07/12 ; 2020 : 04/01, 08/02, 07/03, 04/04, 02/05, 06/06, 04/07

Détails : 06.52.57.79.02 ; http://aba-illeetvilaine.org

Autisme Côte d’Emeraude

Café rencontre

Date : 1er samedi de chaque mois, 15h-17h.

Lieu : 10 rue Dr Anne Noury (St Malo, 35)

Détails : autisme.emeraude@free.frhttp://autismeemeraude.canalblog.com ; https://www.facebook.com/autismecotedemeraude

Autisme Trégor Goëlo

Café-rencontre mensuel

Lieu : Salle de quartier de Servel – rue du calvaire (Lannion, 22) Dates : le 2ème vendredi de chaque mois à 20h30 (sauf juillet et août) ; 11/10

Détails : autismetregorgoelo@gmail.com

Lud’autisme

Emprunts et retours de jeux et matériel adaptés au handicap, difficultés d’apprentissage ou d’acquisition de l’autonomie, dans une ambiance conviviale propice aux échanges et partages d’expériences.

Lieu : MPT de Landerneau (entrée par l’arrière du bâtiment) – place François-Mitterrand (Landerneau, 29)

Dates : 2ème mardi du mois de 20h à 22h ; 08/10, 12/11

Détails : ludautisme@gmail.com ; www.ludautisme.org

 

Ce document recense les rencontres dont les dates sont connues. Pour plus d’informations, les associations d’usagers bretonnes sont recensées sur notre site Internet :

https://www.cra.bzh/le-reseau/associations-d-usagers-et-de-familles

Et ailleurs… – Sélection

 

07-11/10/2019

Qualité de vie, santé et autonomie

15e Université d’Automne de l’Arapi

Public : tout public

Organisateur : Arapi

Lieu : Domaine de Port aux Rocs (Le Croisic, 44)

Tarif : de 160 à 650 € (date limite d’inscription : 31 juillet 2019)

Détails : www.arapi-autisme.fr / http://ua2019.arapi-autisme.fr

 

07-08/11/2019

TND – Troubles neuro-développementaux : approche catégorielle et besoins dimensionnels, pour un accompagnement sur mesure

9e colloque ADAPEI 79

Public : tout public

Organisateur : ADAPEI 79, CEAA de Niort, CRA Poitou Charentes

Lieu : Centre des rencontres de Noron – Parc des expositions – 6 rue Archimède (Niort, 79)

Tarif : de 80 à 340 €

Détails : colloque@adapei79.org ; www.cra-pc.fr

 

10-12/06/2020

Conférence Handicap 2020

11e édition

Public : tout public

Organisateur : réseau IFRATH (Institut fédératif de recherche sur les aides techniques pour personnes handicapées)

Lieu : Hôtel Mercure – 69 boulevard Victor (Paris, 75)

Tarif : de 250 à 450 €

Détails : https://ifrath.fr/handicap2020


CRA Bretagne

Bonjour,

Voici l’agenda des évènements concernant l’autisme en Bretagne (tels que recensés par le CRA).

Cet inventaire non exhaustif se concentre prioritairement sur la région Bretagne. Pour plus d’évènements hors Bretagne, vous pouvez consulter les autres CRA français, répertoriés sur le site du GNCRA : https://gncra.fr

N’hésitez pas à nous envoyer toute information sur un évènement futur. La marche à suivre et le formulaire de demande de diffusion sont disponibles sur notre site Internet : www.cra.bzh/agenda

Vous pouvez nous contacter pour confirmer que vous souhaitez continuer à recevoir ces envois, ou pour demander à ne plus les recevoir, à doc@cra.bzh.

L’Unité d’Appui et de Coordination du CRA est ouverte pour répondre à vos demandes du lundi au vendredi.

La version papier de l’Agenda peut être téléchargée ici : http://www.cra.bzh/sites/default/files/inline/Evenements/Bulletins%20Agenda/Ev%C3%A8nements%20Autisme%20Bretagne%20Septembre%202019.pdf

 

Evénements organisés par le CRA Bretagne

 

04/10/2019

Droits et démarches administratives des personnes avec autisme / TED / TSA – information pour professionnels (Côtes d’Armor)

Intervenant : Gwenaëlle CASTELNAU (assistante sociale du CRA)

Organisateur : Centre de Ressources Autisme de Bretagne

Lieu : CMPEA / CATTP – Park Marvail – 13 chemins des Capucins (Pabu, 22)

Horaires : 14h-17h

Public : professionnels des Côtes d’Armor amenés à rencontrer des personnes TSA

Tarif : gratuit, sur inscription en ligne obligatoire via https://forms.gle/2FfxymXjHBjyQzQJ7

Détails : doc@cra.bzh ; www.cra.bzh

 

04/11/2019

Droits et démarches administratives des personnes avec autisme / TED / TSA – information pour professionnels (Ille et Vilaine)

Intervenant : Gwenaëlle CASTELNAU (assistante sociale du CRA)

Organisateur : Centre de Ressources Autisme de Bretagne

Lieu : à confirmer (Rennes, 35)

Horaires : 14h-17h

Public : professionnels d’Ille et Vilaine amenés à rencontrer des personnes TSA

Tarif : gratuit, sur inscription en ligne obligatoire via un formulaire en ligne (à venir)

Détails : doc@cra.bzh ; www.cra.bzh

 

Formations

 

3-4/10 & 6-8/11/2019

Accompagner une personne avec autisme au quotidien

Intervenant : formateur de Formavision

Organisateur : UNIFAF Bretagne

Lieu : Brest (29)

Tarif : coûts pédagogiques pris en charge

Public : Tout professionnel d’un établissement adhérant d’UNIFAF intervenant depuis plus de 6 mois auprès des enfants, adolescents ou adultes avec autisme

(aides médico-psychologiques, moniteurs-éducateurs, moniteurs d’atelier, aides-soignants, éducateurs spécialisés, éducateurs de jeunes enfants, éducateurs techniques, paramédicaux, psychologues, médecins…)

Détails : 02.23.440.440 ; acrbretagne@unifaf.fr (UNIFAF)

09.53.94.35.52 ; contact@formavision-autisme.com (Formavision – Florence BOUY)

http://formationscollectives.unifaf.fr/bretagne/657/actions-collectives-regionales-2019/accompagner-une-personne-avec-autisme-au-quotidien-2019

 

11-13/10/2019

Enseigner le langage et l’écoute : Watch ‘n Learn un programme d’évaluation et d’apprentissage du langage

Intervenant : CARNET Solène (psychologue ABA, formatrice Watch ‘n learn)

Organisateur : Institut-ABA

Lieu : Mairie de l’Europe – 31 Rue Saint-Jacques (Brest, 29)

Tarif : 300 €

Public : tout public. (Il est conseillé d’avoir suivi la formation ABA-Play, la base, avant de suivre cette formation.)

Détails : https://www.aba-play.fr

 

28-31/10/2019

Sport et autisme

Intervenant : AUROUSSEAU Laetitia (professeur de sport adapté)

Organisateurs : Tous Solidaires Autisme 56, Autistes Sans Frontières 56

Lieu : – Matin : Salle à l’étage – L’Effet Papillon – 19 route de Locminé (Baud, 56)

  • Après-midi : salle de sport [à confirmer] (Baud, 56)

Tarif : de 230 à 350 €

Public : tout public.

Détails : 06.40.17.38.20 ; toussolidairesautisme56@gmail.com

 

26-27/11/2020

Autour de l’autisme

Intervenant : SCHOVANEC Josef (personne avec autisme)

Organisateur : EDI Formation

Lieu : Rennes, 35

Tarif : de 70 à 280 €

Public : tout public.

Détails : http://ediformation.fr

 

Colloques – Conférences – Sensibilisation

 

11/10/2019

L’emploi des personnes autistes, un atout pour l’entreprise

Intervenant : SCHOVANEC Josef (personne avec autisme)

Organisateurs : Crédit agricole, Autisme ouvrons la bulle

Lieu : Centre de rencontres René Benoît (Dinan, 22)

Horaire : 19h (accueil à partir de 18h30)

Tarif : gratuit. Inscription obligatoire par courriel à dinan@ca-cotesdarmor.fr, avant le jeudi 3 octobre

Public : tout public

Détails : 06.79.45.28.89 ; ouvronslabulle@gmail.com

 

11/10/2019

Rencontre avec le Dr Lemonnier

Café rencontre

Intervenant : LEMONNIER Eric (pédopsychiatre)

Organisateur : Autisme Trégor Goëlo

Lieu : Espace Sainte Anne (Lannion, 22)

Horaire : 18h-20h

Tarif : gratuit

Public : parents, aidants, autistes

Détails : 06.86.96.27.56 ; autisme.tregorgoelo@gmail.com

 

12/10/2019

Autisme & pratiques en libéral : que faire en cas de suspicion d’autisme concernant notre patient ?

Intervenants : Eric LEMONNIER (médecin), Juliette HILAIRE et Carole PRESSE (psychologues), Aude BONNY LE GUENNIOU (orthophoniste), Véronique MOISAN (ergothérapeute), Nolwenn TARDIVEL et Marion CARDOT (psychomotriciennes), Adeline LONCLE et Marie-Laure BESNARD (intervenantes psycho-éducatives)

Organisateurs : Réseau Autisme 22 (Autisme Ouest 22 et Autisme ça suffit !), en partenariat avec Askoria et le Rotary club de Saint Brieuc Grand Large

Lieu : ASKORIA – 12 rue du Vau Méno (Saint-Brieuc, 22)

Horaire : 8h30-17h30

Tarif : de 40 à 50 €. Inscription sur

https://www.helloasso.com/associations/autisme-ca-suffit/evenements/colloque-autisme-pratiques-en-liberal

Public : professionnels en libéral

Détails : reseautisme22@gmail.com ; fb.me/reseautisme22

 

19/11/2019

Vers l’inclusion scolaire des élèves avec Troubles du spectre de l’autisme

Intervenant : PHILIP Christine (Maître de conférences honoraire en sciences de l’éducation ; INS HEA)

Organisateur : Autisme ouvrons la bulle

Lieu : Salle Schuman (Dinan, 22)

Horaire : 20h (accueil à partir de 19h30)

Tarif : 5 €. Inscription via lien Helloasso [à venir]

Public : tout public

Détails : 06.79.45.28.89 ; ouvronslabulle@gmail.com

 

Arts – Loisirs

 

14/09/2019

Cinéma adapté – Les enfants de la mer

Organisateur : Autisme Asperger Echanges, cinéma La Salamandre

Lieu : Cinéma La Salamandre – rue Eugène Pottier (Morlaix, 29)

Horaire : 15h30

Tarif : tarif réduit en groupe

Détails : 07.87.56.86.40 ; morlaix@cinemadifference.com ; www.cinemadifference.com/Morlaix.html

 

15 & 16/11/2019

Le bal des pompiers

One man show

Intervenants : Laurent SAVARD (comédien), Hsin-chun CHOU (pianiste et comédienne)

Organisateur : Café Théâtre des ballons rouges

Lieu : Café Théâtre des ballons rouges – 6, rue Charles Cartel (Lamballe, 22)

Horaire : 20h

Tarif : 15 €. Inscription sur www.cafetheatre-ballonsrouges.bzh/programmation/le-bal-des-pompiers

Public : tout public

Détails : www.cafetheatre-ballonsrouges.bzh

 

Cafés rencontre associatifs

 

ABA Ille et Vilaine

Ludothèque et café-rencontre

Lieu : 81 bd Albert 1er (Rennes, 35)

Dates : 1er samedi de chaque mois ; 14/09, 12/10

Détails : 06.52.57.79.02 ; http://aba-illeetvilaine.org

Autisme Côte d’Emeraude

Café rencontre

Date : 1er samedi de chaque mois, 15h-17h.

Lieu : 10 rue Dr Anne Noury (St Malo, 35)

Détails : autisme.emeraude@free.frhttp://autismeemeraude.canalblog.com ; https://www.facebook.com/autismecotedemeraude

Autisme Trégor Goëlo

Café-rencontre mensuel

Lieu : Salle de quartier de Servel – rue du calvaire (Lannion, 22) Dates : le 2ème vendredi de chaque mois à 20h30 (sauf juillet et août) ; 11/10

Détails : autismetregorgoelo@gmail.com

Lud’autisme

Emprunts et retours de jeux et matériel adaptés au handicap, difficultés d’apprentissage ou d’acquisition de l’autonomie, dans une ambiance conviviale propice aux échanges et partages d’expériences.

Lieu : MPT de Landerneau (entrée par l’arrière du bâtiment) – place François-Mitterrand (Landerneau, 29)

Dates : 2ème mardi du mois de 20h à 22h ; 10/09.

Détails : ludautisme@gmail.com ; www.ludautisme.org

 

Ce document recense les rencontres dont les dates sont connues. Pour plus d’informations, les associations d’usagers bretonnes sont recensées sur notre site Internet :

https://www.cra.bzh/le-reseau/associations-d-usagers-et-de-familles

Et ailleurs… – Sélection

 

13-15/09/2019

Une nouvelle dynamique pour le changement et l’inclusion

12ème Congrès International d’Autisme Europe

Organisateur : Autisme Europe

Lieu : Palais des Congrès (Nice, 06)

Tarif : de 125 à 540 €

Détails : www.autismeurope-congress2019.com/fr

 

07-11/10/2019

Qualité de vie, santé et autonomie

15e Université d’Automne de l’Arapi

Organisateur : Arapi

Lieu : Domaine de Port aux Rocs (Le Croisic, 44)

Tarif : de 160 à 650 € (date limite d’inscription : 31 juillet 2019)

Détails : www.arapi-autisme.fr / http://ua2019.arapi-autisme.fr

 

07-08/11/2019

TND – Troubles neuro-développementaux : approche catégorielle et besoins dimensionnels, pour un accompagnement sur mesure

9e colloque ADAPEI 79

Organisateur : ADAPEI 79, CEAA de Niort, CRA Poitou Charentes

Lieu : Centre des rencontres de Noron – Parc des expositions – 6 rue Archimède (Niort, 79)

Tarif : de 80 à 340 €

Détails : colloque@adapei79.org ; www.cra-pc.fr

 

 

 

 


Le Centre Ressources Autisme Bretagne organise une formation d’aide aux aidants pour les parents/proches d’adultes avec autisme/TSA entre septembre et décembre 2019.

 

Aide aux aidants pour les proches d’adulte avec autisme / TED / TSA

 

Formation pour parents, fratries, grands-parents, conjoints de la personne avec autisme / TED / TSA dans les 4 départements bretons  pendant le 2e semestre 2019 (entre septembre et décembre 2019)

Places limitées. Envoyez votre bulletin d’inscription avant le 1er juillet 2019 aux adresses précisées dans les bulletins d’inscription

Nous vous invitons à informer les personnes qui pourraient relever du public concerné (proches de personne de 16 ans et plus concernée par le diagnostic d’autisme / TED / TSA) de l’existence de cette formation.

Les demandes d’inscriptions sont maintenant possibles et les bulletins de demande d’inscription téléchargeables sur la page de la formation.

Cette actualité est aussi visible sur notre page Facebook.

Les villes où auront lieu la formation pour chaque département seront précisés prochainement.

 

Merci.

 

Bien cordialement,

 

 

 

Lila VINÇOT

Documentaliste de l’Unité d’Appui Et de Coordination

 

Centre Ressources Autisme Bretagne

Unité d’Appui et de Coordination

Centre de documentation

NOUVELLES COORDONNEES DE L’UAC

3 rue Edouard Belin

Bâtiment 2-3 – 1er étage

29200 BREST

 

02 98 85 58 91

E-Mail : doc@cra.bzh

Site Internet : www.cra.bzh

Facebook : fb.me/crabretagne

 


Droits et démarches administratives à destination des professionnels

amenés à rencontrer des personnes autistes / TED / TSA.

Bonjour,

Le Centre de Ressources Autisme Bretagne organise dans le Morbihan une réunion d’information gratuite sur les droits et démarches administratives à destination des professionnels amenés à rencontrer des personnes autistes / TED / TSA.

(Deux réunions d’informations destinées aux personnes TSA et leurs familles sont programmées le 29 juin 2019.

Plus d’informations sur : https://www.cra.bzh/agenda/2019-06/droits-et-demarches-administratives-des-personnes-avec-autisme-ted-tsa-morbihan)

 

L’objectif est de permettre aux professionnels de tous domaines d’avoir une meilleure connaissance des droits des personnes qu’ils accompagnent, de les informer sur les démarches et de les orienter le cas échéant.

Parmi les sujets abordés on trouvera droit à la compensation, allocations et prestations, prises en charge de la sécurité sociale, orientations, cartes, mesures de protection, droits des parents…

 

N’hésitez pas à diffuser largement cette information.

Information pour professionnels

Droits et Démarches pour les personnes avec autisme

Animation par Gwenaëlle CASTELNAU (assistante sociale à l’UAC du CRA Bretagne)

Vendredi 28 juin 2019

13h30-16h30

Salle Hélène Branche – 18 rue du Penher

AURAY

 

La participation est gratuite. L’inscription est obligatoire.
Les personnes intéressées peuvent s’inscrire sur ce formulaire en ligne : https://forms.gle/UaFQ4jFuWKYJmh5k8

 

Si vous ne relevez pas de cette sensibilisation et souhaitez recevoir des informations, vous trouverez d’autres événements sur notre site dans notre rubrique Agenda.

 

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter doc@cra.bzh.

 

Vous pouvez diffuser cet événement via :

 

Cordialement,

Lila VINCOT

Documentaliste de l’Unité d’Appui Et de Coordination

 

Centre Ressources Autisme Bretagne

Unité d’Appui et de Coordination

NOUVELLES COORDONNEES DE L’UAC

3 rue Edouard Belin

Bâtiment 2-3 – 1er étage

29200 BREST

02 98 85 58 91

E-Mail : doc@cra.bzh

https://www.cra.bzh/formation-aide-aux-aidants-2019

 

 


Accueil des personnes handicapées en EHPAD

 

Chers adhérents, Chers parents et amis,

L’Adapei 29 vous invite à participer à une journée de réflexion le jeudi 13 juin (9h30 – 17h00) au Juvénat de Châteaulin sur le thème de l’accueil des personnes handicapées en EHPAD.

Les avis des parents sur l’accueil des personnes handicapées en EHPAD sont très partagés. Certains sont farouchement contre, d’autres sont pour. 

Le but de cette journée n’est pas de mettre tout le monde d’accord, mais de permettre à chacun de se faire une opinion en étant bien informé. Plusieurs associations gérant des EHPAD et ayant une pratique dans l’accueil de personnes handicapées âgées au sein d’un EHPAD viendront présenter leurs projets et leurs réflexions (Les Amitiés d’Armor, Les Genêts d’Or, la Fondation Massé Trévidy, CIAS Quimper Bretagne Occidentale).

Après ces présentations, les parents et amis présents tenteront de construire ensemble un discours commun que nos représentants auront à défendre dans le cadre du prochain Schéma départemental des Personnes Handicapées.

Si vous souhaitez participer à cette journée de réflexion, merci d’en informer Monica au secrétariat, par mail ou par tel. Une participation de 5 euros sera demandé aux participants pour financer le repas qui sera pris sur place.

Avec mes remerciements

Jean-François Quillien

PHV en EHPAD_v3

 

 


RAPT (Réponse Accompagnée pour Tous)

Bonjour à tous

Merci de bloquer votre agenda et de faire circuler l’information , nous vous attendons nombreux pour notre journée “Comité d’Animation” , un buffet sera servi et surtout cette journée vous permettra d’avoir un aperçu de ce que la RAPT (Réponse Accompagnée pour Tous) a permis en 2018 et d’avoir un temps d’échange avec Pascal Jacob, père de Romain Jacob, (initiateur de la Charte du même nom) , mais questionnant l’accès aux soins pour les personnes en situation de handicap.  Ci joint le Pré-Programme

 

La journée se déroulera à Châteaulin au Juvenat : le 25 juin de 9h15 à 16h30

Une invitation vous parviendra vers la mi -MAI et vous pourrez alors vous y inscrire

Belle fin de journée , au plaisir de vous y rencontrer

Bien cordialement

Helene Enez
>

Coordinatrice Départementale du PCPE 29

tel : 07 75 11 52 62
helene.enez@ildys.org

Fondation Ildys – Site de Ty Yann
Rue Alain Colas CS 31826
29218 Brest Cédex 2

 


Votre demande d’aide à la MDPH a été refusée :

comment dire que vous n’êtes pas d’accord ?

 

 


Nouveau dossier MDPH

Résultat de recherche d'images pour "MDPH 29"

Ce nouveau formulaire sera en service à compter du 1er mai 2019

Nouveau Formulaire MDPH au 1 Mai 20192

 


L’INFORMATION ACCESSIBLE ET CITOYENNE

CAP'Acité

Un site construit en FALC par l’ADAPEI 56 :

https://www.capacite.net/

 


Usages numériques de l’action sociale et médico-sociale /

Brest / 13 mars

 

Bonjour,

L’UBO organise une journée d’étude mercredi prochain 13 mars sur le thème des  usages numériques dans l’action sociale et médico-sociale :
https://www.askoria.eu/index.php/actualites/617-tous-connectes-les-usages-du-numerique

Cette journée est ouverte à tous sur inscription.

Lieu : Faculté des Lettres en Sciences Humaines Master 2 Intervention et développement social Université de Bretagne Ouest 20 rue Duquesne Brest

Atelier 1 : Le numérique au service de la coordination de parcours et de la protection des données

Atelier 2 : Le travail social face à la dématérialisation des services publics

Atelier 3 : Le numérique au quotidien

Atelier 4 : Accompagnement aux usages numériques pour tous

 

Cordialement

 

Monica DUVIVIER

Assistante Administrative

 


Réunions d’informations –

Droits et démarches –

enfants et adultes avec autisme / TED / TSA

Bonjour,

Le Centre de Ressources Autisme Bretagne organise comme les années précédentes sur chaque département breton au printemps 2019 des réunions d’information sur les droits et démarches pour les personnes autistes et leurs proches.

L’objectif est de permettre au plus grand nombre d’avoir une meilleure connaissance de leurs droits, d’identifier les démarches à effectuer mais aussi de repérer les personnes ressources à solliciter pour être accompagnés dans les démarches.

Ces réunions seront co-animées par l’assistante sociale du CRA et un représentant d’association de familles siégeant à la CDAPH (Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées). (A confirmer pour l’Ille et Vilaine)

Pour le département du Finistère, ces réunions co-animées par Gwenaëlle CASTELNAU et Jean VINÇOT, se dérouleront le samedi 9 mars, au Patronage laïque de Lambézellec à Brest – 4 rue du Lannoc.

  • Le matin de 9h30 à 12h30 pour les parents d’enfants avec autisme
  • L’après-midi de 14h30 à 17h30 pour les adultes avec autisme et/ou leurs proches

  •  

    Pour le département du Morbihan, ces réunions co-animées par Gwenaëlle CASTELNAU et Marie-Françoise LE GALLO, se dérouleront le samedi 23 mars, à la salle Hélène Branche d’Auray – 18 rue du Penher.

    • Le matin de 9h30 à 12h30 pour les parents d’enfants avec autisme
  • L’après-midi de 14h30 à 17h30 pour les adultes avec autisme et/ou leurs proches

  •  

    Pour le département des Côtes d’Armor, ces réunions co-animées par Gwenaëlle CASTELNAU et Florence BOUREL, se dérouleront le samedi 4 mai, à Askoria – site de Saint Brieuc – 12 rue du Vau Méno.

    • Le matin de 9h30 à 12h30 pour les parents d’enfants avec autisme
  • L’après-midi de 14h30 à 17h30 pour les adultes avec autisme et/ou leurs proches

  •  

    Pour le département de l’Ille et Vilaine, ces réunions co-animées par Gwenaëlle CASTELNAU et Claude LAURENT se dérouleront le samedi 18 mai à Rennes.

    Les horaires et l’adresse seront communiqués ultérieurement.

     

    Vous pouvez transmettre cette information aux familles concernées de votre département, via :

    Notre site

     

    Nos affiches (Affiche régionale / Affiche Côtes d’Armor / Affiche Finistère / Affiche Ille et Vilaine / Affiche Morbihan)

    Nos pages Facebook (Annonce régionale / Annonce Côtes d’Armor / Annonce Finistère / Annonce Ille et Vilaine / Annonce Morbihan)

    Nous vous souhaitons une bonne réception,

    Cordialement,

     

    L’Unité d’Appui Et de Coordination

     Centre Ressources Autisme Bretagne

    Unité d’Appui et de Coordination

    NOUVELLES COORDONNEES DE L’UAC

    3 rue Edouard Belin

    Bâtiment 2-3 – 1er étage

    29200 BREST

     02 98 85 58 90

    E-Mail : contact@cra.bzh

     


    Nouveau formulaire CAF et atteinte aux droits des allocataires :

    l’Unapei se mobilise et poursuit ses actions auprès de la CNAF !

     

    L’Unapei, saisie à de très nombreuses reprises à propos des difficultés soulevées par le nouveau formulaire CAF, a multiplié les alertes auprès de la CNAF et a obtenu son engagement à revoir la procédure et rétablir les allocataires dans leurs droits. Retour sur les demandes et actions de l’Unapei.

    Depuis fin décembre, l’Unapei a été destinataire de plus d’une centaine de saisines d’associations et familles, dont l’enfant est rattaché au foyer fiscal, à propos d’un nouveau formulaire de déclaration de ressources de la CAF. En effet, pour la première fois cette année, la CAF a demandé à se faire déclarer les revenus de placement des parents, afin de pouvoir distinguer les revenus de la personne allocataire des revenus de ses parents. Cette distinction ne peut se faire automatiquement aujourd’hui dans le cadre de la procédure de transmission directe des données par la Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP).

    Ce nouveau formulaire CAF a suscité de fortes et légitimes inquiétudes de nombreuses familles concernées. Bien pire, cette procédure inadaptée et injustifiée a impacté les prestations d’un grand nombre d’allocataires rattachés au foyer fiscal de leurs parents : leur AAH, mais aussi leur allocation logement voire leur prime d’activité ont été diminuées ou supprimées pour ce mois de janvier ; peu importe la démarche effectuée : réponse transmise à la CAF dans les délais ou non, revenus des parents déclarés ou non…

    Cette procédure a donc impacté les familles qui ont dû multiplier les réclamations auprès de la CAF ; ainsi que par ricochet des établissements ont rencontré des difficultés pour le paiement de la contribution des personnes allocataires hébergées en foyer.

     

    Les actions et demandes de l’Unapei

    Depuis début janvier, l’Unapei, qui a été à l’initiative des alertes :

    • a saisi la CNAF à plusieurs reprises et s’est fait le relai de témoignages de familles concernées (avec leur accord) pour illustrer des nombreuses difficultés rencontrées ;
    • a informé la secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées ;
    • a alerté la présidente de la CNAF ;
    • enfin, a saisi, via le CNCPH, la présidente du CNCPH et les ministères concernés.

    Ces saisines nous ont permis d’obtenir mi-février une réunion de travail avec la CNAF, en lien avec l’UNAFAM et APF France handicap.

    D’après nos échanges avec la CNAF, la transmission automatisée et groupée des informations par les services fiscaux serait à l’origine des nombreuses erreurs de calcul des prestations, du fait d’une impossibilité pour les CAF de déterminer à qui les revenus sont imputables. Or, s’il n’est pas possible de remettre en question cette transmission désormais directe de la DGFIP, la CNAF, qui a reconnu ses erreurs, s’est engagée à faire évoluer le formulaire de déclaration de ressources transmis par les CAF.

     

    L’Unapei a fait part de ses attentes quant à l’évolution de la procédure et a formulé les demandes suivantes :

    • transmettre un message au réseau des CAF et médiateurs afin de leur demander de traiter en urgence les réclamations et repérer les allocataires dans ces situations ; nous avons insisté pour que les CAF soient dans une démarche pro-active, afin que les personnes qui n’ont pas formalisé de recours soient repérées ; la CNAF s’y est engagée ;
    • prévoir, pour les allocataires de l’AAH, que les revenus de placement des parents ne soient plus à renseigner, cette demande n’étant pas fondée juridiquement ;
    • revoir le courrier transmis aux allocataires et leur famille afin qu’il soit explicatif ; le courrier tel qu’envoyé actuellement est perçu légitimement comme un contrôle et laisse à penser aux personnes qu’elles ont commis une erreur de déclaration ;
    • revoir le délai de 8 jours sous lequel il faut aujourd’hui renvoyer le courrier, lequel est très souvent impossible à respecter (courrier souvent anti-daté, envoyé à une mauvaise adresse ou seulement à l’adresse de l’établissement dans lequel est hébergée la personne…) ;
    • prévoir que seuls les revenus de placement imposables soient à déclarer, avec une mention spécifique quant aux contrats de rente survie et contrats d’assurance vie épargne handicap ;

    Parallèlement, la CNAF, qui a présenté ses excuses devant le CNCPH, s’est engagée à mettre en place un groupe de travail national de suivi des régularisations entre les associations membres du CNCPH, la CNAF et la Caisse Centrale de la MSA mais aussi plus largement de suivi des difficultés rencontrées avec les caisses. L’Unapei a demandé à en être membre, en espérant que cette instance nous permette d’améliorer bien d’autres process des CAF ainsi que les relations entre les CAF et les allocataires.

     

    L’Unapei reste toutefois vigilante, de nombreux progrès sont à obtenir, et les difficultés rencontrées ne sont pas encore réglées.

    Nous vous invitons donc à nous relayer toutes problématiques rencontrées par les allocataires et leur famille avec les CAF ainsi qu’à encourager les familles à saisir la CAF et le médiateur (à saisir par courrier à l’adresse de leur CAF), voire à multiplier les réclamations, afin d’être identifiées et que les droits de leur proche soient rétablis au plus vite.

    Bien cordialement,

    Luc Gateau

    Président de l’Unapei

     

     


    URGENT – Un nouveau formulaire CAF source de confusions et difficultés : quels revenus déclarer ?

    Les actions et conseils de l’Unapei

    Un nouveau formulaire de déclaration de ressources, transmis par les CAF mi-décembre aux allocataires rattachés au foyer fiscal de leurs parents, a déclenché de vives et légitimes inquiétudes de la part des familles concernées.

    Mi décembre, les personnes rattachées au foyer fiscal de leurs parents ont reçu un courrier de leur CAF demandant à connaître la nature et le montant des revenus de placements de la personne allocataire mais également de ses parents. Pour quelle raison ? Suite aux informations qui leurs sont transmises par les services fiscaux, les CAF n’ont pas la possibilité de distinguer toujours précisément les revenus mobiliers des parents de ceux de la personne handicapée rattachée au foyer fiscal.

    Sollicitée par de nombreuses associations et familles, l’Unapei a saisi la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF) des problématiques générées par cette procédure ; elle s’est fait le relais des questionnements et inquiétudes des familles, autour de ce nouveau formulaire de déclaration de ressources CAF. 

    La CNAF nous a confirmé que les revenus de parents ne seraient pas pris en compte pour le calcul de l’AAH. « Cette demande d’information ne vise qu’à différencier les revenus de placement des parents de ceux de l’allocataire car le traitement automatisé ne permet pas de déterminer les revenus propres de l’allocataire ».

    Toutefois, pourquoi ne pas se contenter de demander à ne se faire déclarer que les revenus personnels de l’allocataire, comme c’était le cas jusqu’alors ? Telle était notre question, restée pour le moment en suspens.

    Dans ses échanges avec la CNAF, l’Unapei déplore l’absence totale d’explications apportées aux personnes concernées sur l’objet de cette demande ainsi que sur l’utilisation qui va être faite de ces données.

    De plus, notre Union a demandé une révision de cette procédure qui parait juridiquement contestable, les revenus des parents n’ayant en aucun cas à être pris en compte pour le calcul des prestations de leur enfant, donc n’ayant pas à être connus, encore moins collectés par les CAF. En tout état de cause, elle demande des adaptations de ce mode de collecte de données, source d’erreurs de calcul des allocations, faute de précisions suffisantes apportées aux allocataires… sans compter les éventuelles erreurs propres aux caisses ; 

    L’Unapei poursuit ses échanges avec la CNAF et vous tiendra informés.

    Les conseils de l’Unapei

    Pour les personnes n’ayant pas encore répondu à leur CAF :

    • Concernant les revenus des parents : nous conseillons aux familles concernées, afin d’éviter tout risque d’erreur de prise en compte des revenus et donc de calcul des prestations, de ne déclarer que les revenus propres de leur enfant, ainsi que de questionner leur CAF sur le fondement juridique de cette demande de déclaration des revenus des parents.

    • Concernant les revenus de la personne : seuls les intérêts des placement imposables sont susceptibles d’impacter les prestations et sont donc à déclarer.

    Pour les personnes ayant déjà répondu à leur CAF :

    • Soyez vigilant à ce qu’il n’y ait pas de prise en compte erronée des revenus. En cas de diminution ou suppression inexpliquée des prestations suite à cette déclaration, contactez rapidement la CAF et, si nécessaire, son médiateur.

    • Si vous y avez accès, consultez le compte allocataire en ligne de votre enfant, afin de vérifier quels revenus ont été reportés. Les revenus des parents n’ont pas à y apparaître.

    Appel à remontée de dossiers :

    Merci de nous faire remonter des dossiers (pièces justificatives à l’appui) de familles concernées (en particulier celles connaissant des révisions de calcul a priori injustifié du montant de leur AAH), à cette adresse : public@unapei ; 

    Ces documents, que nous rendrons anonymes, sauf accord des familles de les utiliser en l’état, nous permettront d’illustrer concrètement les difficultés rencontrées auprès de la CNAF.

    Nous vous remercions de diffuser largement cette information auprès des familles et professionnels (assistantes sociales..) de votre association.

    17 janvier 2019 par Pauline Deschamps


    Le grand débat national est lancé.

    Bonjour,

    Pendant deux mois, les Français sont invités à donner leur avis. Tout en nous interrogeant sur les modalités de prise en compte de cette expression citoyenne, nous souhaitons que les conclusions du débat national pèsent sur les décisions politiques et sur les conclusions de la Conférence Nationale du Handicap qui seront présentées en juin.

    Ainsi, même s’il n’est pas fait mention dans la lettre adressée aux Français par le Président de la République des questions relatives au handicap,  une opportunité nous est donnée de faire remonter les préoccupations et les attentes des personnes handicapées intellectuelles et de leurs familles.

    Il est tout aussi essentiel que les personnes handicapées soient visibles, voire interviennent dans les espaces où auront lieu les débats ou contribuent sur la plate-forme. Nous avons saisi dans cette perspective les organisateurs du débat au niveau national, afin que les meilleures conditions d’accessibilité soient immédiatement mises en œuvre à tout niveau.

    Nous vous invitons donc à participer :

     

    Cordialement

     

    Monica DUVIVIER

    Assistante Administrative

     


    Représentation des usagers en santé

     

    Bonjour,

    L’Union régionale des associations agréées d’usagers du système de santé organise une rencontre sur la représentation des usagers en santé (pour tous les adhérents d’associations œuvrant dans le champ de la santé) :

    Le mardi 19 mars 2019, de 14h00 à 17h00

    Au Juvénat à Châteaulin

    Vous trouverez le bulletin d’inscription ci-dessous.

     

    Cordialement

     

    Monica DUVIVIER

    Assistante Administrative

     

    29 Promotion représentation des usagers

     


    Inquisition sociale ? Une enquête de la CAF

    30 JANV. 2019

    PAR JEAN VINÇOT

     

    BLOG : LE BLOG DE JEAN VINÇOT

    Des CAF demandent des informations aux allocataires sur les revenus de placement de leurs parents. Quelques explications sur une enquête surprenante.

    J’ai été interpellé lors d’une réunion sur l’envoi par la CAF (dont je suis membre du Conseil d’Administration) à des bénéficiaires handicapés d’une enquête demandant de donner le montant et la nature des revenus de capitaux d’eux-mêmes et de leurs parents.

    Enquête CAF

    Inutile de dire que cela a été interprété comme une volonté de “taxer” les personnes handicapées en tenant compte de ces revenus de capitaux etc. et de ceux de leurs parents.

    Il y a eu diverses tentatives par le passé de charger la barque des revenus pour diminuer le montant de l’AAH. D’où une méfiance compréhensible.

    Par ailleurs, depuis octobre 2016, les enfants rattachés fiscalement au foyer de leurs parents ne pouvaient  plus percevoir d’aides au logement si leurs parents payaient l’ISF (ou aujourd’hui l’IFI qui l’a partiellement remplacé).

    J’ai travaillé sur les échanges de données informatisées entre la DGI (Direction Générale des Impôts) et les MSA (qui versent les prestations familiales pour les exploitants et salariés agricoles). A ce titre, j’ai étudié aussi les échanges entre DGI et CAF, qui n’entraînaient pas à l’époque ce type d’enquête.

    Lorsque les enfants sont rattachés fiscalement au foyer de leurs parents, il y a des difficultés lors de la transmission automatisée des données fiscales surtout si les enfants sont allocataires à titre personnel, parce qu’ils perçoivent l’AAH et/ou une aide au logement.

    Une des difficultés est que les “revenus de placement” correspondent aux revenus de l’ensemble du foyer fiscal, et ne sont pas affectés à une personne en particulier.

    Or, pour le calcul de l’AAH ou d’une aide au logement, il ne faut tenir compte que des revenus personnels de l’allocataire. Et jamais du revenu de ses parents !

    L’enquête a donc pour but de bien distinguer les revenus de l’allocataire de ceux des parents, pour ne pas tenir compte des revenus des parents.

    Il me semble qu’une bonne information, pour expliquer que le but est de ne pas prendre en compte les revenus de placement des parents, compte tenu du montant global de revenus de capitaux transmis par les Impôts, permettrait de dédramatiser la situation et d’obtenir plus de réponses.

    Les revenus provenant d’un contrat d’épargne handicap

    Il me semble aussi important que l’attention soit attirée sur le fait de bien distinguer, dans la réponse, les revenus provenant d’un contrat épargne handicap, car, bien qu’imposables, ils ne sont pris en compte pour le calcul de l’AAH que pour la partie dépassant 1 830 € (art R 821.4 Code Sécurité Sociale).

    Les parents qui souscrivent à un contrat d’épargne handicap peuvent bénéficier d’une réduction d’impôts. 

    Lorsque leurs enfants percevront une rente en application de ce contrat, la réglementation prévoit que cette rente, bien qu’imposable, ne soit  prise en compte pour le calcul de l’AAH que pour la partie dépassant 1 830 €.

    Mais cette rente est considérée fiscalement comme un revenu de capitaux et n’est pas identifiable à partir de la déclaration fiscale.

    Il faudrait donc, pour bien calculer l’AAH, qu’après l’exploitation des données fiscales, les CAF et MSA interrogent les bénéficiaires de l’AAH ayant des revenus de capitaux, pour savoir si ces revenus résultent d’un contrat épargne handicap, dans le cas où ces revenus entraînent une baisse de l’AAH,

    A ma connaissance, il n’y a pas d’enquête de ce type. C’est aux personnes concernées d’intervenir auprès de leur CAF ou MSA pour que l’AAH soit correctement calculée.

    C’est vrai : nul n’est censé ignorer la loi. Mais pour savoir qu’il faut faire une démarche spéciale pour faire en sorte que la CAF ou MSA applique la loi, il faut être surinformé sur cette conséquence inattendue de la suppression de la déclaration de ressources annuelle – au bénéfice de l’échange automatisé de données fiscales.

    Les conséquences d’un défaut de réponse

    L’article 32 de la loi informatique et libertés dispose :

    “I La personne auprès de laquelle sont recueillies des données à caractère personnel la concernant est informée, sauf si elle l’a été au préalable, par le responsable du traitement ou son représentant :(…)

     De la finalité poursuivie par le traitement auquel les données sont destinées ;

    3° Du caractère obligatoire ou facultatif des réponses ;

     Des conséquences éventuelles, à son égard, d’un défaut de réponse ; (…)”

    Si les réponses sont demandées dans un délai de 8 jours (est-ce le délai d’étude des dossiers ? ), quelle est la conséquence d’une non-réponse ?

    Devant l’incompréhension face à cette demande non expliquée, des associations ont donné consigne de ne pas répondre.

    Contrairement aux dispositions de la loi informatique et libertés, il n’y a pas d’indication des conséquences du défaut de réponse.

    Il y a plusieurs techniques de traitement du défaut de réponse :

    • affecter l’ensemble des revenus de placement à l’allocataire (dans ce cas sont pris en compte les revenus des parents);

    • diviser les revenus de placement par le nombre de personnes du foyer fiscal (c’est traditionnellement la technique utilisée en affectant à chaque conjoint la moitié des revenus de placement);

    • faire des relances du questionnaire;

    • suspendre les prestations.

    J’espère que la solution retenue ne soit pas la  dernière (suspension des prestations). La seule solution légale est la relance du questionnaire.

     

     


    LE DMP, QU’EST-CE QUE C’EST ?

     

    Résultat de recherche d'images pour "DMP"

    Le Dossier Médical Partagé (DMP) est un carnet de santé numérique qui conserve et sécurise vos informations de santé : traitements, résultats d’examens, allergies…

    Il vous permet de les partager avec les professionnels de santé de votre choix, qui en ont besoin pour vous soigner.

    https://www.dmp.fr/